Parc Equestre, Spécial Dernière
mardi 25 juin 2013

Le parc de Lamotte Beuvron en pleine effervescence
Le parc de Lamotte Beuvron en pleine effervescence © Catherine Roux

Après l’annonce de l’éventualité de l’annulation de certaines épreuves en vue du Generalli Open de France, la FFE confirmait le 20 juin le maintien du programme initial. Sur le terrain de Lamotte-Beuvron, c’est l’effervescence des grands travaux.

Les journées sont longues sur le parc équestre. L’équipe en charge des aménagements et de l’entretien est aux taquets ! Il faut en effet réussir à finaliser les travaux qui étaient programmés cette saison (dont l’allée de circulation entre les principales carrières à l’abord du bâtiment principal, les drainages de différents terrains) et qui ont subi des retards conséquents. La météo de ces derniers mois ne facilite pas les choses et d’ailleurs l’aménagement de terrains récemment acquis par la FFE ne verra le jour que l’an prochain, les entrepreneurs ne pouvant se lancer dans l’aventure. 

Aujourd’hui, il faut pallier à l’adversité et pour ce faire, les services de l’état ont été très sensibles aux demandes du Parc Equestre . « Nous avons reçu une réponse positive à notre projet de travaux quelques jours après son dépôt en Préfecture » explique Pascal Bioulac, directeur du Parc Equestre. « Nous avons été ainsi en mesure de commencer le terrassement et la stabilisation d’une nouvelle plateforme (Accès par entrée bleue) entre les bois et la plateforme delà existante parallèlement au Beuvron. Cette dernière va accueillir une importante zone de parking et six cents boxes seront déplacés sur ce nouvel emplacement. »

En ce qui concerne les terrains de compétition. « Ils tiennent le choc. Déjà en mai, lors du Grand Tournoi où le mauvais temps à fait rage, les sols ont été très sollicités et aucun problème n’a surgi mais l’alerte était donnée. Nous restons très vigilants et exécutons les travaux au fur et à mesure afin de rendre toutes les pistes opérationnelles le jour J. En ce qui concerne le terrain de cross, il faudra éventuellement modifier les tracés en fonction de la suite des événements ». Bien entendu, la FFE se réserve, le cas échéant et si les conditions météorologiques se dégradaient encore (ce fût le cas à Chambord lors du grand rassemblement du Game Fair ce week-end), d’annuler une ou plusieurs épreuves sur le programme initial. Si le soleil pouvait se faire plus présent durant les quinze jours à venir, un retour à la normal est envisageable du côté des sols. Nous savons que rien n’est moins sûr ! Une petite prière adressée du côté du ciel est donc de mise.

Commentaires


THIBAUD S | 25/06/2013 21:00
Malgré les sommes d'argents hallucinantes dépensées sur ce site chaque année (10 millions rien que pour le parc équestre fédéral) soit quasi 620.000 euros par mois ! Je me demandais déjà comment ils osaient faire payer les parcelles aux clubs (et donc aux familles) et encore plus comment elles peuvent être inutilisables. Les carrières ne sont pas bonnes, les chemins sont en sables et les parcelles sont des pâtures sans assainissement ni évacuations .... objectivement, sans polémique ni politique, on est en droit de se demander où va le pognon! 10 M d'euros / an