Le « sorcier brésilien » à la Cité du Cheval

jeudi 28 mai 2009

  • imprimer

Forcément un tel palmarès associé à un charisme évident, la journée avec Nelson Pessoa proposée à Tarascon ne pouvait que susciter l'engouement. La venue toutes générations confondues des cavaliers amateurs et professionnels pour profiter des leçons du maître l'a confirmé!

tarascon09-nelsonpessoa largeP

Florence Chevallier

Tarascon09-NelsonPessoa largeL

Florence Chevallier

Nelson Pessoa

Nelson Pessoa

previous video next video

De l'humour, de l'éloquence, bien sûr un professionnel hors pair mais aussi un séducteur avec son franc parler, Nelson Pessoa avait tous les atouts en main pour conquérir le public invité par Royal Horse et la Cité du Cheval lors de cette démonstration exceptionnelle. Les questions ont fusé lors de la conférence. L'ancien champion brésilien n'a d'ailleurs pas hésité à donner franchement ses conseils et dévoiler ses techniques d'entraînement.L'après-midi c'est sur la carrière sous le regard vigilant et extrêmement attentif des cavaliers et de Lucien Grüss un « ami de 30 ans » que Nelson Pessoa a exercé son art n'hésitant pas à accompagner le geste à la parole. Selon le cavalier, le nombre de chevaux de qualité et de bons compétiteurs a progressé ce qui n'est pas tout à fait le constat qu'il peut faire au niveau des jeunes.

Sur la carrière, ce grand champion qui, rappelons-le, a remporté le prix le plus important de sa carrière à 61 ans, a démontré que pour réussir les sauts d'obstacles, il fallait avant tout avoir une bonne hygiène de vie et commencer par « s'habiller confortablement, porter des bottes sans fermetures éclairs- le cavalier espère que les guêtres seront totalement interdites- vérifier son équipement et celui du cheval ! (Pas de 4 rênes avant d'avoir 40 ans et monter à Saumur !) toujours penser à sa position et à améliorer son assiette ». Toujours à propos de l'enrênement, l'homme de cheval auquel on doit la création de mors et de rênes se félicite d'avoir eu les commentaires élogieux de Monty Robert: « le meilleur enrênement c'est celui de Pessoa ».

Pour participer au parcours du combattant (parcours de contrôle), Nelson Pessoa lors de son stage fait passer le test rédhibitoire du « reculer » sous peine d'expulsion. Entre autres conseils, le champion précise: « Il faut s'entraîner tous les jours 10 minutes sans étrier! Bien respecter le cercle et réaliser plusieurs passages par le même endroit ». C'est le travail qui donne des résultats tant pour les chevaux que pour les cavaliers. Précisant que son fils le très grand champion Rodrigo Pessoa a un grand sens des responsabilités. En tant que père, il a su que Rodrigo deviendrait un crack à 17 ans lors de la coupe du monde. Bien sûr, il est très fier que celui-ci soit devenu un « meilleur cavalier que lui »...On le serait à moins.

Florence Chevallier

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr