Transformer une passion en réalité économique
vendredi 27 janvier 2012

journée reférences assemblée
journée reférences assemblée © Béatrice Fletcher

La 5ème journée du Réseau Economique de la Filière Equine (REFErences), co-organisée par l'Institut français du cheval et de l'équitation, l'Institut de l'élevage, la Fédération nationale des conseils des chevaux et l'Assemblée permanente des chambres d'agriculture se déroulait le 24 janvier à Paris.

Dans un contexte de difficulté économique général, y compris pour les secteurs de l’élevage et de la commercialisation des équidés, les interventions programmées auront tenté d’apporter aux 160 inscrits des éléments de réponse sur des questions d’actualités technico-économiques. Au programme de la matinée, présidée par Philippe de Guénin (directeur IFCE) « Les tendances de la filière équine en 2011 », « Les importations de chevaux étrangers » « Comment assurer le produit par la diversité des activités dans les élevages équins », « Les prix des équidés en 2010 ». Philippe Chotteau (Institut de l’élevage) présentait également les grandes mesures de la PAC 2013  et son impact sur les entreprises cheval, tandis que la demie journée se clôturait par un exposé sur la typologie des pensions équines et les tarifs des prestations.
L’après midi était consacrée aux établissements équestres : Optimiser les investissements, utiliser au mieux la cavalerie et organiser la main d’œuvre sur la base de trois témoignages de structures équestres de modèles très différents. Lors de sa conclusion, Jean Luc Poulain, président de la chambre d’Agriculture de l’Oise et du Salon du Cheval, soulignait que l’ensemble des études présentées permettra d’apporter de la lisibilité économique aux acteurs de la filière, et de donner de précieuses indications aux responsables et créateurs d’entreprises équestres. « Il faut tout faire pour éviter les installations coup de cœur dont la viabilité est aléatoire. Il vaut mieux prévenir que guérir et mener une réflexion en amont en mettant des atouts dans le jeu des entrepreneurs. » Bernard Morhain (Institut de l’Elevage) soulignait pour sa part « une réflexion approfondie des divers partenaires sur la dimension économique qui mûrit et s’étoffe au fil des années, et qui tend à anticiper sur les difficultés de gestion des entreprises équestres. Au-delà du rêve, les jeunes porteurs de projets ont besoin d’informations pour transformer leur passion en réalité économique et éviter l’échec. » Alors que depuis cinq ans ces journées REFErences auront couvert successivement les champs de la production et de la valorisation, c’est désormais sur l’équitation de sport et de loisir que s’engage la réflexion. Le thème de la journée 2013 sera déterminé après examen des retours des participants, en concertation avec les quarante techniciens et ingénieurs présents sur le terrain chargés de coordonner les équipes régionales. Cette journée REFErences, pour le moment nationale, devrait dans les mois à venir être déclinée en sessions régionales.
http://www.haras-nationaux.fr