Le maire de Saumur président du CA de l'IFCE

mercredi 21 décembre 2016 - Pays de la Loire

  • imprimer

La rumeur, qui circulait depuis déjà quelques semaines, a été officialisée le 17 décembre. Jean-Michel Marchand, maire de Saumur, est le nouveau président du Conseil d'Administration de l'IFCE (Institut français du cheval et de l’équitation). Il remplace Olivier Klein, proche de la FFE.  

Jean-Michel Marchand largeP

www.ville-saumur.fr

Jean-Michel Marchand

Le 7 décembre, un arrêté portait nomination des membres au conseil d'administration de l'Ifce "en qualité de personnalités qualifiées", avec en tête de liste Jean-Michel Marchand. Toutefois, il aura fallu attendre le décret officiel du Président de la République du 16 décembre pour avoir confirmation de sa nomination au poste de président. Le nouveau conseil d’administration, pour partie renouvelé, se compose de 22 membres dont 7 représentants de l’Etat, 4 représentants du personnel et de 11 personnalités.  

Jean-Michel Marchand a été maire de Saumur de 2001 à 2008, puis réélu en 2014. Il est également vice-président de la Communauté d'Agglomération Saumur Loire Développement. Professeur d'Enseignement Général des Collèges, il a exercé de 1992 à 1997 comme principal de collège en Mayenne, puis en Maine et Loire. 

Joint par téléphone, le nouveau président précise les conditions de sa nomination. "L'IFCE et le Cadre Noir sont passés par des moments difficiles suite au rapport de la Cour des Comptes (publié le 10 février 2016, et dont le chapitre consacré à l'IFCE était carrément titré  "L'Institut français du cheval et de l'équitation : une réforme mal conduite, une extinction à programmer", ndlr). Nous travaillons sur ce dossier avec le directeur de l'IFCE, le directeur de l'ENE, l'ex président du conseil d'administration, Olivier Klein, mais aussi avec les collectivités territoriales. En parallèle, une inspection ministérielle est actuellement diligentée. Au cours d'une réunion où l'atmosphère était légèrement tendue, j'ai suggéré qu'un élu local préside ce conseil d'administration. On est revenu vers moi plus tard pour que je confirme mes propos. Ensuite, ma candidature est montée dans les ministères, et nous en sommes arrivés à ma nomination." 

Parmi les dossiers qui tiennent particulièrement à cœur à Jean-Michel Marchand, la préservation des races locales (y compris rares) sur le territoire français, et la défense de toute la filière cheval, dont le statut agricole de ses acteurs. Il le souligne "L'IFCE est basé à Saumur, l'ensemble de l'institution, à savoir l'Ecole Nationale d'Equitation et ses cadres qui forment le Cadre Noir, ainsi que les Haras Nationaux est indissociable, il s'agit d'une décision gouvernementale dont nous héritons. En revanche, il faut que le Cadre Noir soit une vitrine de l'équitation de tradition française. Il faut donc retravailler sur ses galas et présentations, même si les écuyers produisent un travail de grande qualité, ils ont du mal à s'exporter. Nous devons impliquer de vrais professionnels de la production de spectacles. D'autre part, je vais m'attacher particulièrement à développer le volet recherche et développement, en lui donnant une portée internationale, et en créant des liens avec les chercheurs du monde entier. Nous devons par exemple nous positionner dans des pays comme la Chine pour y développer l'équitation de haut niveau avec comme objectif les prochains Jeux Mondiaux et les prochains Jeux Olympiques. Nous devons également travailler de manière très étroite avec la Fédération Française d'Equitation qui a proposé au ministère de prendre l'ENE en délégation de service public. Ce n'est pas souhaitable, car notamment dans ce projet se posait le problème de l'avenir des Haras et de l'IFCE. Nous avons un gros travail à mener avec tous les membres du Conseil d'Administration, et avec le nouveau directeur (remplaçant de Christian Vanier) qui sera nommé au plus tard début janvier."

Jean-Michel Marchand est conscient de l'impact que représente le site de Saumur pour sa ville. "La filière équestre, tous métiers confondus, représente sur le grand Saumurois, qui regroupe 100 000 habitants, 2100 emplois directs et indirects. C'est très important. C'est un atout extraordinaire pour la ville. Il nous faut trouver un système de gouvernance avec l'Etat, les collectivités locales, la Fédération Française d'Equitation, et les privés qui souhaitent utiliser les installations. Nous devons ouvrir l'Ecole à des apprenants, mais aussi mieux utiliser les structures dont nous disposons et qui appartiennent à l'Etat, comme l'hippodrome de Verrie, ou la place du Chardonnet à Saumur, qui serait un site idéal pour organiser des événements équestres." 

Jean-Michel Marchand, affilié au Parti radical de gauche, le précise également avec vigueur, "nous allons travailler main dans la main avec tout le monde, dans l'intérêt de la ville de Saumur et de la région, y compris avec Bruno Retailleau (sénateur de Vendée,  président du groupe Les Républicains au Sénat et président du conseil régional des Pays de la Loire depuis le 18 décembre 2015) même si nous ne sommes pas de la même sensibilité politique." Dans l'immédiat, le nouveau président, qui tenait sa première réunion ce matin même, envisage de faire le tour des différents établissements de France pour évaluer la situation.          

Sont également nommés, pour le secteur de l'agriculture, 

Louis Romanet,membre du Conseil d'administration de l'Ifce depuis 2013, qui a été directeur général de France Galop de 1998 à décembre 2007. Depuis, il conseille le président de l'institution pour les Affaires Internationales. Il a également été réélu pour trois ans à la présidence de la Fédération Internationale des Autorités Hippiques qui regroupe 57 pays, et préside le comité de promotion des courses et de l'élevage français (FRBC). 

Jean Lesne, également membre du CA depuis 2013, est reconduit dans ses fonctions. Eleveur, entraîneur et driveur de chevaux de trot, il a exercé de nombreuses responsabilités au sein de l'association du Cheval Français (courses de trot), a présidé le conseil d’administration des Haras nationaux de 2002 à 2010, puis a été élu président du conseil d'administration du GIP France-Haras, créé pour le transfert de l’étalonnage public vers le privé. 

Odile Audinot, personnalité exerçant dans le secteur de l'élevage des équidés de sports et de loisirs, est gérante d'une écurie, secrétaire générale de la Fédération Nationale du Cheval et vice-présidente de la commission cheval à la FDSEA. 

Véronique Monteil, membre du Conseil d'administration de l'Ifce depuis 2013, exerce ses activités dans le secteur de l'élevage des chevaux de trait et des races asines. Eleveuse de poneys landais, elle préside l’Association Nationale du Poney Landais et assure la vice-présidence de la SFET (Société Française des Équidés de Travail)

Sont nommés pour le secteur des sports :   

Olivier Klein (ex président du Conseil d'Administrationde 2013 à 2016),administrateur de la Fédération française d’équitation depuis 1985. Ingénieur de formation (Polytechnique, Ponts, Massachusetts Institute of Technology), il est directeur général du groupe de distribution Primistères-Reynoird, spécialiste de la distribution alimentaire outre-mer depuis plus de 130 ans. 

Thierry Gausseron, diplomé de l'Ecole navale, est inspecteur général des affaires sociales, administrateur général de l'Etablissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles. Il est également éleveur de chevaux de race Selle Français. Il a intégré le Conseil d'administration de l'Ifce en mai 2016. 

Pascale Boutet, ex cavalière internationale de concours complet, présélectionnée en 1988 pour les JO de Séoul, instructrice d’équitation, dirige une écurie privée près de Loches (37). Elle a encadré l'équipe du Tibet pour les jeux chinois de Liaoning en 2013 (médaille d’argent). Elle est membre du comité de la Fédération française d’équitation depuis 2008 en qualité d'athlète de haut niveau CCE et représente la Fédération à la commission de lutte contre le dopage. 

Serge Lecomte, au titre de personnalité qualifiée exerçant son activité dans le secteur des sports équestres –  Président de la Fédération Française d’Équitation ou son représentant Emmanuel FELTESSE, Vice-président de la Fédération Française d’Équitation, directeur du Haras de Jardy.

Sont nommés en tant que représentants de l'Etat : 

Sophie Dubourg, directrice technique nationale de la Fédération française d'équitation, rejoint le Conseil d'Administration de l'IFCE en tant que représentante de l'Etat désignée par le ministre chargé des sports.

Michèle Froment-Verdine, conseillère Maître à la Cour des Comptes

Catherine Geslain-Laneelle, directrice générale de la Performance économique et environnementale des entreprises ou son (sa) représentant(e)

Véronique Borzeix, Sous directrice « Filières forêt-bois,cheval et bioéconomie »,

Philippe Auzary, directeur adjoint des affaires financières, sociales logistiques

Laurence Lefevre, directrice des sports ou son représentant Dominique Charre, sous directeur de la vie fédérale et du sport de haut niveau

Stéphane Valois, chef de bureau – direction du budget,

Général de division Arnaud NICOLAZO de BARMON, commandant les Écoles Militaires de Saumur et commandant de l’École d’État-major

Le conseil d'administration est complété par quatre représentants du personnel (Jean-François Gourdon, Monique Vigneau, Laurent Boury, Fabien Larue) et Florent Guhl, commissaire du gouvernement. 

Béatrice Fletcher

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 82 Manuel Godin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr