Les propriétaires entendus par la FEI

lundi 06 novembre 2017

  • imprimer

Egalement inquiets face à l’évolution du saut d’obstacles, les propriétaires français demandaient depuis des mois un rendez-vous à la FEI. Ils ont enfin été reçus à Lausanne la semaine dernière et ils ont pourront désormais participer à certains débats de la Commission jumping. Et en parallèle, la FFE va tout mettre en œuvre pour faire élire un représentant français à la FEI.

Christian Baillet largeL

Eric Knoll

Christian Baillet

Le système d’invitations des CSI, le calcul des rankings mondiales, l’avenir des Coupes des nations sont autant de sujets qui préoccupent les cavaliers, les entraîneurs, les organisateurs et les fédérations, mais aussi les propriétaires de chevaux. Ces passionnés, qui investissent parfois énormément d’argent dans le sport, ne voient pas non plus d’un bon œil le développement du sport business. C’est pourquoi Christian Baillet, Emmanuèle Perron-Pette et Dominique Megret ont rencontré Ingmar De Vos, le président de la FEI, Sabrina Zeender, la secrétaire générale, et John Roche, le directeur du saut d’obstacles, la semaine dernière. « Ils nous ont reproché d’avoir critiqué leur fonctionnement par presse interposée, mais nous leur avons expliqué que nous n’avions jusque-là pas trouvé d’autres moyens d’être entendus. Cet échange a au final été constructif. Nous pourrons désormais participer à une partie des échanges de la Commission de saut d’obstacles, annonce Christian Baillet. Avant, nous pouvions déjà lui envoyer nos propositions et suggestions, mais ce n’était pas assez interactif. C’est déjà un premier petit pas, une reconnaissance que nous avons notre mot à dire. »

La FFE et les acteurs se mobilisent ensemble

Mais pour aller plus loin, leur idée est également de travailler avec la FFE pour qu’un Français soit élu à la FEI afin qu’il y ait enfin un représentant au cœur des instances et donc des débats et décisions. « Nous recréons une Commission de haut niveau pour présenter une liste de sujets d’actualités et de fonds. Un de ceux qui nous préoccupent actuellement est le système d’invitations que nous souhaitons le même pour tous les CSI. Nous partageons d’ailleurs totalement l’avis d’Henk Nooren (voir article ICI), souligne Sophie Dubourg, la DTN. Notre idée est de présenter un candidat à la FEI. Pour la prochaine AG, c’est trop tard, mais nous allons essayer d’y entrer via la Fédération européenne. Si nous ne sommes pas au cœur des discussions, nous ne sommes malheureusement pas entendus car il y a plus de cent fédérations et, même si les fédérations européennes sont celles qui font en majorité le grand sport aujourd’hui, elles sont minoritaires au niveau mondial. » 

Retrouvez plus d'informations sur les nouvelles étapes et les nouvelles dotations des GCL/GCT ICI

Elodie Mas

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe à Table 92 - Anthony Hordé

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr