Deux chevaux contrôlés positifs à l'EPO !
vendredi 03 juin 2016

dopage endurance illustration
dopage endurance illustration © Pierre Millon

La FEI annonce que pour la première fois deux chevaux contrôlés lors d'un concours d'endurance au Qatar se sont révélés positifs à l'EPO !

Les échantillons prélevés alors du CEI1 * de Doha (Qatar) le 22 Avril 2016, sur le cheval gagnant Centurion, monté par Abdulla Moubarak Rashed Al Khaili, se sont révélés positifs à une substance interdite, l'érythropoïétine (EPO).  Les échantillons prélevés lors du même événement sur le cheval 2ème de l'épreuve, Sur,  monté par Mohd Butti Ghemran Al Qubaisi,  étaient également positifs à l'EPO humaine.
 
L'EPO est une hormone peptidique qui est produite naturellement dans le corps. Elle est sécrétée par les reins et agit sur la moelle osseuse pour stimuler la production de globules rouges dans le sang. Une augmentation du nombre de globules rouges accroit la quantité d'oxygène que le sang peut transporter vers les muscles du corps.
 
L'Agence mondiale antidopage (AMA) a  interdit l'EPO en tant que substance améliorant la performance pour les athlètes humains depuis le début des années 1990, mais une méthode de test fiable n'a  été mise en place qu'à partir de l'an 2000. L'EPO a été interdite pour une utilisation équine par la FEI depuis 2010.
 
"L'EPO est bien connue dans les sports d'endurance humains pour lesquels un nombre accru de globules rouges qui transportent l'oxygène est un avantage, mais la substance a peu d'avantages dans le sport équestre et c'est la première fois que nous voyons des chevaux positifs à l'EPO lors d'épreuves FEI " a indiqué le Directeur vétérinaire de la FEI Göran Åkerström . "Les chevaux ont une grande réserve naturelle de globules rouges stockés dans leur rate, et l'utilisation de l'EPO peut avoir un effet négatif sur de nombreux chevaux, l'augmentation du niveau de globules rouges pouvant ralentir la circulation du sang."
 
Les deux cavaliers ont été provisoirement suspendus à la date de la notification (2 Juin 2016). Les deux chevaux ont également été provisoirement suspendus pour une période de deux mois.