EpiqE Series : le nouveau visage des courses
lundi 06 juin 2016

Illutr epiqe series
Illutr epiqe series © SCOOPDYGA / CHOURAQUI Elliott

Officiellement débuté à l'occasion du prix du Jockey Club le 5 juin, le nouveau circuit évènement EpiqE Series réunit les quatorze plus belles courses de chevaux dans une même saison. L'objectif ? Donner l'opportunité aux non-initiés d'accéder à l'univers passionnant des courses hippiques.

L'idée est simple : mettre en avant les plus belles rencontres du plat et du trot à travers 14 dates en France. L'objectif en revanche, l'est moins. Derrière le concept EpiqE Series se cache la volonté de conquête d'un nouveau public,  plus jeune, afin de donner un avenir à la filière hippique française. Les autres pays européens ont beau jalouser notre système pour sa performance et sa durabilité, il n'en reste pas moins que les amateurs des sports hippiques et notamment des paris sportifs se renouvellent peu (80% des  joueurs PMU en 2015 étaient âgés de plus de 35 ans).

Forts de ce constat, France Galop, Le Trot, le PMU, la Fédération Nationale des Courses Françaises et Equidia se sont associés pour créer le Marketing Commun des Courses, afin de dynamiser l'image de la filière.  EpiqE Series est le premier gros projet de ce groupe de travail. Via les 14 courses françaises les plus prestigieuses du plat et du trot, le Marketing Commun des Courses veut s'adresser à un public nouveau, profane du milieu hippique. Pour cela, hors de question d'utiliser le vocabulaire expert des turfistes expérimentés. Le projet EpiqE utilise des termes abordables par tous, tels que "Espoirs" pour les jeunes chevaux, "Elites" pour les chevaux d'âge ou encore "Consécration" pour évoquer l'Arc de Triomphe et le Prix d'Amérique. Soutenu par le groupe TF1, ces 14 rendez-vous sont retransmis sur LCI. Alors que les diffusions quotidiennes des courses sur cette chaîne durent en moyenne 8min, les rendez-vous EpiqE profiteront de 45 minutes de temps d'antenne. L'enjeu est alors de concocter des émissions pour le grand public. Le réalisateur TV des EpiqE Series, Olivier Denis, ne manque pas de ressources :  montrer les coulisses dès l'arrivée du cheval sur l'hippodrome, proposer une immersion du côté des commissaires ou encore user de tableaux et d'infographies pour une meilleure compréhension du téléspectateur. Ses idées sont nombreuses et novatrices.

Avec ce projet, les institutions aimeraient voir la fréquentation des hippodromes augmenter de 30% d'ici 2020, et booster les enjeux sportifs. Un sacré pari !