Jockey Club : duel en vue entre Pau et Chantilly
jeudi 31 mai 2018

Arrivée Jockey Club 2017
Avec Brametot en 2017, Jean-Claude Rouget signait son deuxième succès consécutif dans le Jockey Club © Scoopdyga

En 2018, le spectacle sera au rendez-vous à Chantilly à l'occasion du Prix du Jockey Club. Un duel passionnant est notamment à l'affiche dimanche 3 juin : celui entre Olmedo, protégé de l'entraineur paulois Jean-Claude Rouget, et Study of Man, entrainé par Pascal Barry à Chantilly.

S'il a peaufiné mardi matin sa préparation sur le gazon de Deauville, où les meilleurs chevaux de Jean-Claude Rouget ont pris leurs quartiers il y a quelques mois, Olmedo, récent vainqueur de la Poule d'Essai des Poulains, a longtemps été entraîné à Pau, où est basé la majorité de l'effectif de son metteur au point. Avec le fils de Déclaration of War, l'entraineur paulois va tenter de réaliser un exploit : remporter pour la troisième année consécutive le QIPCO Prix du Jockey Club ! En 2016, il s’imposait avec Almanzor, qui portait les couleurs d’Antonio Caro et de Gérard Augustin-Normand comme Olmedo. Et en 2017, Jean-Claude Rouget gagnait à nouveau avec Brametot, copropriété des Qataris d’Al Shaqab Racing et de… Gérard Augustin-Normand, toujours lui ! Un triplé qui serait impressionnant puisque les victoires seraient consécutives mais loin d'être le record de victoire d'un entraineur sur le parcours du Jockey Club, puisqu'avec dix gagnants entre 1852 et 1882, Tom Jennings n'a pour l'instant jamais été égalé. 

Ce Prix du Jockey s’annonce également comme une grande édition pour Pascal Bary, déjà cinq fois lauréats de ce groupe I réservé aux mâles et femelles de 3 ans. Pour la famille Niarchos, impliquée également dans le sport puisqu'elle n'est autre que la propriétaire de Venezia d'Ecaussinnes (5e du Grand Prix de La Baule sous la selle de Thierry Rozier il y a quelques semaines), il présente Study of Man, un fils du champion étalon japonais Deep Impact qui descend de Miesque, une des plus grandes championnes de tous les temps qui appartenait précisément à la famille Niarchos. Mais Pascal Bary aura aussi un partant pour Jean-Louis Bouchar : Naturally High, un poulain très prometteur à la magnifique pointe de vitesse. Il va tenter de franchir un nouveau cap ce dimanche face aux meilleurs poulains de sa génération…

Fabrice Chappet, aussi installé à Chantilly, a trois pensionnaires encore engagés dans ce Jockey Club. Tous ont de très belles chances à défendre. Intellogent est fils d’Intello qui remporta ce Prix du Jockey Club en 2013. Il reste sur un succès dans le Prix de Guiche, une course préparatoire de référence pour le Jockey Club. Dice Roll reste sur une troisième place dans la Poule d’Essai des Poulains. S’il arrive à tenir les 2.100 mètres du QIPCO Prix du Jockey Club, il pourrait se montrer redoutable. Fabrice Chappet compte enfin également sur Stable Genius, le moins titré des trois. La distance de 2.100 mètres devrait beaucoup plaire à ce poulain doté d’une pointe de vitesse redoutable.

Mais attention, il faudra se méfier des chevaux entraînés dans d’autres pays d’Europe. Avec Rostropovich (un fils de Frankel), l’entraîneur irlandais Aidan O’Brien va tenter de remporter son tout premier Jockey Club… Il a tout gagné partout dans le monde, mais jamais cette course de prestige !