Juddmonte Grand Prix de Paris : et de sept pour l'Aga Khan !
lundi 17 juillet 2017

Shakeeel Juddmonte Grand Prix de Paris 2017
Victoire sur le fil pour Shakeel dans l'édition 2017 du Judmonte Grand Prix de Paris © Scoopdyga

Seule la casaque d'Edmond Blanc avait réussi à passer sept fois le poteau du Grand Prix de Paris en tête. Depuis le 14 juillet, les couleurs de l'Aga Khan entre aussi dans l'histoire : grâce à la victoire de Shakeel, la casaque verte et rouge égale un record vieux de 113 ans !

Vendredi 14 juillet, cinq poulains et pouliches de 3 ans se sont élancés à l'assaut des 2400m de la piste de l'hippodrome de Saint-Cloud à l'occasion du Judmontle Grand Prix de Paris (Gr I). Battu de peu précédemment dans le Prix Hocquart Longines (Gr2), Shakeel (Dalakhani) a offert à son éleveur-propriétaire l'Aga Khan une septième victoire dans ce Grand Prix. La casaque vert et rouge rejoint ainsi celle d'Edmond Blanc, également lauréat de la course à sept reprises, à ceci près que les élèves de l'Aga Khan ont accompli cet exploit sur trois distances et quatre parcours différents, et plus d'un siècle plus tard !

Et de 100 pour Christophe Soumillon

L'heure était décidément aux comptes vendredi soir à Saint-Cloud. Outre le record de sept victoires pour le propriétaire, le jockey de Shakeel, Christophe Soumillon a passé le cap hautement symbolique des 100 victoires en Groupe I grâce à la performance du protégé d'Alain de Royer Dupré. Shakeel a progressivement remonté l'anglais Permian dans la dernière ligne droite du parcours pour finalement s'imposer d'un nez ! Toujours bien placé dans le sillage des premiers, l'irlandais Venice Beach (Galileo) a conclu à la troisième place devant Ice Breeze (Nayef), qui l'avait devancé de peu à Chantilly dans le Hocquart.

Une génétique qui plait

La mère de Shakeel, Shamiyra, n’a pas couru. Elle a été vendue 190 000 € aux ventes d’élevage Arqana après la naissance de ce premier poulain, alors qu’elle était pleine de Kendargent. Le petit frère hongre de Shakeel, Shamdor (Kendargent), est aussi à l’entraînement chez Alain de Royer Dupré. Depuis, Shamiyra a aussi donné un fils de Oasis Dream vendu foal 85 000€ aux ventes d'élevage Arqana l’année dernière.