Sophie Dechaumet donne la victoire au "barreau"

jeudi 03 mai 2007 - Saint Cloud (92)

  • imprimer

Ils étaient une quinzaine à s’affronter lors du championnat de France des Grandes Ecoles organisé par l’ACCAF et l’Ecole des courses hippiques sur l’hippodrome de Saint-Cloud le 1er mai.

stcloud7-courses grandes ecoles largeL
stcloud7-course grandes ecoles largeL
stcloud7-course poney shetland largeL
stcloud7-course poney C largeL

Ph. Claude Bigeon

Ph. Claude Bigeon

Ph. Claude Bigeon

Ph. Claude Bigeon

previous video next video

C’est dans le cadre des « Hauts-de-Seine au galop » que cette réunion de Saint-Cloud qui comptait huit courses officielles accueillait ce championnat et deux autres courses de poneys réservés aux poney clubs du 92. A noter que cette année trois chevaux de propriétaires privés concourraient parmi la majorité des chevaux prêtés par l’AFASEC. Au poteau, après 1400 mètres de course, c’est une ancienne de l’Ecole française du barreau, Sophie Dechaumet qui s’impose avec De Boitron, un 3 ans propriété d’un entraîneur de Maisons-Laffitte, Guy Cherel. Cette avocate de 27 ans devance Béatrice Chaussat (Ecole Supérieure de commerce de Reims) associée à Wild King (propriété d’Isabelle Gallorini) puis Georges de Verdun (Ecole supérieure du bois de Nantes) associé à Marche Clair (propriété de l’Afasec de Gouvieux). A noter que le numéro 4, Moritz Kaufmann (Universität Hagen) associé à Provosky (Afasec de Gouvieux) sera disqualifié pour avoir doublé le leader (en l’occurrence André Pommier associé à Northern Shine) avant le signal. « Je suis très contente car je montais un cheval dont c’était la première course, jubile Sophie Dechaumet. J’ai débuté l’entraînement, il y a trois mois. Tous les samedis, je montais avec le premier lot chez Guy Cherel. J’ai suivi ses conseils pour la course. Je suis restée derrière le leader et j’ai déboîté dans les 500 derniers mètres. » Ancienne cavalière de complet à Jardy, Sophie Dechaumet aimerait bien poursuivre cette expérience d’une discipline où l’équilibre est primordial.

Du côté des poneys, ce sont les shetlands qui ont ouvert le bal avec pas moins de vingt-et-un au départ. Ventre à terre, après 500 mètres de course effrénée, c’est Claire Le Floch avec Haura (poney club de Suresnes qui décroche la victoire devant Justine Paris/Luciole (poney club de Brimborion) et Anne-Thérèse Martin/Taxi de la Fresnay (ACBB Poney).

Quelques courses plus tard, ce sera au tour des poneys C de s’élancer. Edouard Gabagneu associé à Ocel (poney club de Chaville) s’impose devant onze autres participants des Hauts-de-Seine. Adrien Caillon associé à Kedo (poney club de Brimborion) occupe la deuxième place et Mathilde Lecharme associée à Krack (poney club de Brimborion) la troisième. « Nous avons participé à un stage d’une semaine à Deauville pendant les vacances de Pâques pour préparer cette course, explique consciencieusement le vainqueur. J’avais vraiment envie de participer car d’ici deux ans, j’aimerai faire l’école de jockeys ou poursuivre mes études pour devenir éleveur de chevaux de saut d’obstacles. J’ai eu la sensation que c’était plus facile que de faire du CSO ou du complet. Tout se passe dans la tête. A la fin de la course, quand le leader nous a lâché, j’ai jeté un coup d’œil derrière et j’ai vu que j’avais de l’avance. » Voilà comment naissent les vocations.

Photos par Claude Bigeon

Claude Bigeon

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 82 Manuel Godin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr