Prix d'Amérique : Bold Eagle dans les traces de son père
dimanche 29 janvier 2017

Bold Eagle et Franck Rivard Prix d'Amérique 2017
Bold Eagle et Franck Nivard © Scoopdyga

Il l'a fait ! Bold Eagle a réalisé cet après-midi le doublé dans le Prix d'Amérique au terme d'une course rondement menée par son driver Franck Nivard, qui accroche par la même occasion sa 5e victoire dans le mythique championnat du monde des trotteurs attelés.

La pression a commencé à monter à Vincennes lors du traditionnel défilé des chevaux au départ du Prix d'Amérique, devant les tribunes bondées de l'hippodrome. Pas forcément habitués à une telle euphorie, certains chevaux étaient chauds, tandis que sur le visage des drivers, seule la concentration transparaissait. 

Avant même que la course ne commence, le Prix d'Amérique Opodo 2017 était amputé d'un de ses concurrents. Ou plutôt d'une concurrente : Anna Mix, interdite de participer à des courses avec départs voltés l'hiver dernier après de nombreuses frasques, s'est encore une fois montrée capricieuse. Son entourage a finalement préféré la déclarer non-partante après deux faux départs.

Une fois la course lancée, les chevaux se sont succédés en tête du peloton avant que Timoko ne prenne les commandes, pendant que Bold Eagle bénéficiait d'une course parfaite, caché dans le peloton. Alors que le trotteur le plus riche de l'histoire des courses françaises semblait faiblir, Belina Josselyn, drivé par son entraineur Jean-Michel Bazire, a porté une attaque sèche et a mis les voiles dans le dernier tournant. Dans son sillage,  Franck Nivard n'a eu qu'à ouvrir les doigts pour laisser le fils de Ready Cash mettre a profit sa pointe d'accélération. Pourtant désolidarisée du peloton, Belina n'a rien pu faire pour contrer l'attaque de celui que l'on considère comme le meilleur trotteur du monde. Avec 31 victoires su 36 courses, Bold Eagle marche dans les pas de son père Ready Cash et remporte son deuxième Prix d'Amérique. Grande émotion pour l'entourage du cheval, Pierre Pilarski son propriétaire et Sébastien Guarato son entraineur et pour Franck Nivard au retour au rond de présentation, puisque ce dernier remporte son 5e Prix d'Amérique ! 

Daniel Reden, qui avait quatre chevaux au départ, effectue une belle opération en prenant la 3e place avec son puissant Lionel (qui avait fait tombé Bold Eagle dans le Prix de Paris l'an dernier, le privant de la Triple couronne) et la 4e place avec son brillant Propulsion. Dernier placé, Briac Dark, qui avait impressionné dans le "Belgique" a ravi son entraineur Thierry Duvaldestin