Silence, on trotte
lundi 28 janvier 2013

royal dream
Royal Dream © Paris Turf

Si Jean-Pierre Dubois, lauréat de deux Prix d'Amérique, a vu ses deux fils le gagner chacun à leur tour, ce n'est pas une première.

Cela s'était déjà produit avec Marcel Gougeon et ses fils Jean-René et Michel. L'exploit a cependant une valeur autre car, comme Jean-Etienne avec Coktail Jet en 1996, son frère Jean-Philippe a fait naître et élevé Royal Dream, tout en l'entraînant et en étant le propriétaire. 

"Je suis plus heureux que si c'était moi qui l'avait emporté..." se plaît à dire un Jean-Pierre Dubois, devenu un lad occasionnel, l'espace d'une dizaine de minutes, le temps de ramener le sulky de Royal Dream du podium aux écuries. Un symbole fort ! Au fil des ans...

Lire la suite dans Paris-Turf mardi