Disparition de la Marquise de Moratalla

jeudi 30 novembre 2017

  • imprimer

La marquise de Moratalla, une des plus grandes propriétaires du galop français de ces trente dernières années, s’est éteinte mercredi à son domicile près de Bayonne à l’âge de quatre-vingt sept ans. Maria de la Soledad Cabeza de Vaca y Leighton aura vu sa casaque réussir au tout meilleur niveau mondial dans les trois disciplines, en plat comme en obstacle mais aussi au trot.

Mrquise de Moratalla largeL

Scoopdyga

Marquise de Moratalla largeP

Scoopdyga

La marquise de Moratalla aux cotés de son gagnant du Grand Steeple Chase de Paris, First Gold

La Marquise de Moratalla

previous video next video

Passionnément amoureuse des chevaux, toujours chaleureuse avec tous les acteurs du monde des courses, la marquise de Moratalla aura marqué les dernières décennies des sports hippiques. De grands succès sportifs ont marqué sa vie de propriétaire et d'éleveuse. Les gens retiendront notamment sa réussite dans le Grand Steeple Chase de Paris avec ses chevaux AQPS. 

Au galop, elle avait gardé la casaque rouge, toque vert d’eau de son mari, l’éleveur landais Maurice Labrouche. Ses couleurs sont surtout devenues célèbres avec ses « Trois Mousquetaires » AQPS de l’obstacle français entraînés dans les années 90 par François Doumen, à savoir The Fellow, Ucello II et Ubu III, tous vainqueurs du Grand Steeple-Chase de Paris, le premier ayant aussi remporté l’équivalent en Grande-Bretagne, la Gold Cup de Cheltenham, en 1994. Dans la foulée, First Gold lui avait offert un cinquième Grand Steeple en 1998. La première grande victoire à Auteuil de « La Marquise » remontait à 1965, année du succès de son Blacklock dans le Prix du Président de la République.

En plat, ses couleurs s’étaient illustrées au meilleur niveau à de nombreuses reprises entre 1982, lorsque The Wonder a remporté le Prix Jacques le Marois, en 2011, date de son dernier succès de Groupe 1 avec Tin Horse dans la Poule d’essai des poulains à Longchamp. Entre temps, la casaque s’était imposée avec Hours After dans le Prix du Jockey Club 1988 (elle terminera tête de liste des propriétaires en France, cette année-là), Chargé d’Affaires dans le Prix Morny 1997 ou encore Corre Caminos dans le Prix Ganay 2006. Son sprinter Chineur, entraîné comme Corre Caminos par Mikel Delzangles, avait remporté les King’s Stands Stakes (Gr2) au meeting royal d’Ascot disputé à York en 2005.

Dernièrement, la Marquise de Moratalla avait aussi élevé Walkon, 2e du Grand National de Liverpool en 2013, et Capivari, qui a remporté à l’automne dernier le Prix Renaud du Vivier (Gr1) à Auteuil.

Elle a également connu la joie de succès sportifs au trot et a notamment vu ses protégés Noble Atout, Potin d’Amour et Remington Crown à l'arrivée du Prix d'Amérique. 

Myriam Rousselle, avec communiqué

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 94 - Benoit Cernin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société


ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr