Les hommes et chevaux de l'année célébrés
samedi 01 décembre 2018

Remise des pric chevaux de l'année photo de groupe
Les représentants des chevaux de l'année se sont prêtés au jeu de la photo de groupe © Eric Knoll

Moment festif vendredi 30 novembre sur le stand de L'Eperon au Salon du Cheval de Paris. La cérémonie de remise des prix des hommes et chevaux de l'année 2018 L'Eperon s'est déroulé dans une ambiance conviviale et parfois non sans émotion...

Comme tous les ans à l'occasion du cheval de Paris, L'Eperon a remis ses traditionnels trophées aux hommes, femmes et chevaux qui ont marqué l'année équestre. Avant d'appeler les représentants des chevaux de l'année, élu par le public qui s'est mobilisé en masse (près de 58 000 votants !) les champagnes Charles de Cazanove ont souhaité mettre à l'honneur le jeune cheval Diego de Blondel, qui évolue sous la selle de Stephane Dufour, tandis que l'équipe d'Horse Pilot a mis à l'honneur l'équipe multimédaillée en championnat de France de Horse-Ball, Bordeaux Blanzac. 

Les représentants des chevaux de l'année se sont ensuite succédés pour recevoir leurs prix (une photo ainsi qu'une couverture). Mélanie Peyrind, propriétaire de Perle du Boisdelanoue, Emmanuele Perron-Pette, propriétaire d'Ultrachic*HDC et Rêveur de Hurtebise*HDC, Marie-Emilie Bretenoux, cavalière de Quartz of Jazz, Sébastien Meunier (représentant de Jean Philippe Frances pour Tarzibus), Axel Pesek, cavalier d'Uncle Sparky et Karim Laghouag, cavalier du regretté Entebbe de Hus n'ont pas manqué de glisser un mot sur leurs protégés. Karim ne cachait d'ailleurs pas son émotion alors que son cheval de coeur a disparu il y a quelques semaines : "Vous me connaissez, j'essaye toujours de trouver du positif dans tout. Alors ce prix de Cheval de l'année 2018, je le vois comme un magnifique hommage que le public a rendu à Entebbe". Le cavalier en a ensuite profité pour se remémorer avec toute l'assemblée l'un des meilleurs souvenirs de sa carrière avec Entebbe : les yeux brillants d'émotion, il s'est replongé dans le tour d'honneur qui a suivi la médaille d'or olympique à Rio. 

Les hommes et les femmes de l'année ont ensuite reçu leurs récompenses. Sophie Biau, dans la catégorie sciences et innovation, Bruno et Bernard Louchet, éleveur de Prêt A Tout, dans la catégorie élevage, Sébastien Nominé dans la cétgorie commerce pour l'entreprise CDN Horse et la machine My Groom, Michel Robert et sa Horse Academy dans la catégorie formation, Michel Asseray du côté des entraineurs, pour les nombreuses médailles rapportées par toutes les générations du concours complet cette saison, et Philippe Rossi, à la tête des installations du Boulerie Jump du Mans dans la catégorie organisateur. Enfin Lambert LeClézio, médaillé d'or (la seule française !) à Tryon. Le jeune voltigeur avoue avoir eu du mal "à retrouver ses habitudes et se remettre dans le bain au retour des Etats-Unis. Mais nous sommes bien repartis pour un cycle de quatre ans." Poivre Vert, propriété de son longeur François Athimon, est désormais à la retraite et "il est très difficile de trouver sa relève, mais j'ai déjà un cheval en formation pour le futur".