Variations équines

mardi 22 mars 2005 - Nogent - le - Rotrou (28)

  • imprimer

Variez les plaisirs et rendez-vous à Nogent-le-Rotrou. Du 26 mars au 6 juin, le château y accueille les oeuvres dédiées au cheval de trois artistes contemporains : Frédéric Chéhu, Jean-Louis Sauvat et Sylvie Mazereau

variations-sauvat B largeL
variations-chehu B largeL
variations-sauvat largeL
variations-sauvat C largeP
variations-mazereau largeL
variations-chehu C largeL
variations-chehu largeL

previous video next video

Au coeur du Perche, région d'élevage et à Nogent-le-Rotrou dont le passé chevaleresque est à l'origine de la race percheronne, ces variations équines viennent à point nommé. Une centaine d'oeuvres sera exposée au château Saint Jean (XIème-XVIème) dont le donjon vient d'être entièrement restauré. Les photographies grand format de Frédéric Chéhu seront présentées dans la cour intérieure

Jean-Louis SAUVAT (dessins et sculptures)C'est un enfant d’une longue lignée d’artistes, avec un arrière grand-père peintre et critique d’art qui eut dans son cercle de relations Lautrec, Ingres, Seurat, Bourdelle, un oncle sculpteur et une mère peintre.Il s’inscrit dès 16 ans à l’Ecole des Métiers d’Art puis à l’Ecole des Beaux-Arts pour suivre les cours du sculpteur Robert Couturier. A la suite de ses études, il intègre l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts en tant que plus jeune professeur chez Jenkins en architecture. Il enseigne aussi la sculpture à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et Métiers d’Arts et à l’Académie du spectacle équestre de Versailles.

Ce cavalier a illustré quelques ouvrages équestres dont le superbe livre « Propos sur des croquis équestres » réalisé avec son ami et cavalier Nuno Oliveira. Il a aussi illustré un ouvrage de Dominique Barbier et un autre pour le Commandant A. de Padirac.Des dessins à la mine de plomb ou au fusain, des créations avec des matières aussi variées que le carton, la résine, le plâtre ou le bronze, Jean-Louis Sauvat est toujours dans une perpétuelle recherche d’expressions, de matières et de volumes notamment avec ses « sculptures-puzzles » dans lesquelles alternent le vide avec des plans découpés.Il a réalisé de nombreuses sculptures monumentales pour diverses institutions, collabore avec Bartabas pour son spectacle « Triptyk » ainsi qu’à la réhabilitation des grandes écuries de Versailles en réalisant de grandes fresques.

Sylvie Mazereau (peintures)Née dans la banlieue parisienne en 1963, Sylvie Mazereau partait en direction du Perche tous les week-ends dans la maison de campagne de ses parents. C’est là qu’elle découvre le cheval et qu’elle commence à apprendre à monter dès l’age de 10 ans.Cette expérience sera déterminante. Elle passe son bac, suit des études de sciences naturelles mais les quitte dès le début de son année de licence. Elle décide de changer d’orientation et obtient son monitorat d’équitation en 1987. S'orientant ensuite vers des études d'arts plastiques, elle réussit l'agrégation en 1999 et travaille aujourd’hui au lycée Rémi Belleau de Nogent-le-Rotrou.

Elle a commencé par des dessins animaliers et notamment pour « 30 millions d’amis » et a réalisé quelques bandes dessinées avec des scénaristes. Puis, elle entreprend une étude systématique de la peinture en confrontant dans les triptyques la même scène à différentes époques de l’histoire de l’art. Elle passe ensuite à une peinture qui explore les limites entre abstrait et figuratif. Depuis lors, elle s’intéresse au travail de la matière qui donne une dimension différente à l’image réalisée et traite la transparence par superposition d’objets. En 1996, elle intègre la calligraphie qui est devenue un élément essentiel dans son œuvre où l’image et l’écriture symbolique cohabitent.

Frédéric Chéhu (photographies)Etonnant parcours que celui de Frédéric Chéhu qui est médecin de formation sans jamais avoir exercé. Il a été très vite rattrapé par le virus du cheval et de celui de la photo.Il débute à poney avant de sortir les chevaux des propriétaires du club hippique où il monte. Puis, il intègre l’écurie de concours complet de Xavier Repelin à Gombervilles où il tourne en junior dans les trois disciplines olympiques.

Malheureusement, ses études en médecine ne lui permettent plus de monter au quotidien et Frédéric Chéhu ne se satisfait pas d’être seulement en concours le week-end. Dès lors, il ne monte plus mais se met à photographier les chevaux sur les concours hippiques avec l’appareil KONICA paternel. Ses premiers clichés paraîtront dans "Cheval Magazine" dont son père à fait l’acquisition.

Très rapidement, il s’impose dans le monde de la photographie équestre et ses clichés paraîtront notamment par le biais de la prestigieuse agence Vandystadt. En 1984, il couvre les Jeux Olympiques de Los Angeles. Parallèlement à sa passion pour la photographie, Frédéric Chéhu dirigera pendant 10 ans en tant que rédacteur en chef le mensuel "Cheval Magazine" dans lequel il créera notamment les pages consacrées à l’éthologie ou aux Nouveaux Maîtres. Son excellente connaissance du monde équestre lui permettra notamment de photographier librement l’école espagnole ou encore celle de Jerez.En 1999, il quitte "Cheval Magazine" et démarre une rubrique dans "Chasseurs d’Images". Il s’intéresse notamment à la technique photographique pour publier avec René Bouillot « Le langage de l’image » ou encore seul « La photographie panoramique et ses techniques ». Mais, c’est néanmoins les chevaux qui restent son centre d’intérêt primordial. Bartabas le laisse d’ailleurs travailler en toute liberté lors de ses spectacles équestres.

Musée-Château Saint-Jean28400 Nogent-le-RotrouOuvert tous les jours sauf le mardide 10 à 2h et de 14 à 18 h

Communiqué de presse

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 82 Manuel Godin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr