Thomas Desmarez, Véronique Lecocq, la voix et les yeux du salon

lundi 05 décembre 2016 - Nord-Pas-de-Calais

  • imprimer

Pendant une dizaine de jours, Thomas Desmarez, speaker, et Véro Lecocq, juge, ont quitté leur région pour rejoindre Villepinte et suivre une multitude d’épreuves tout au long du salon du cheval.

Thomas Desmarez et Véronique Lecocq, largeL

Sylvia Flahaut

Thomas Desmarez et Véronique Lecocq,

C’est un marathon”, sourit Thomas Desmarez, qui a participé en tant que speaker à son premier salon en 2009, lorsque celui ci venait de quitter la porte de Versailles pour Villepinte. “Lors de la première année, pour suivre les différentes épreuves, nous n’étions que deux avec le chronométreur et nous étions vraiment en sous effectif, se remémore le nordiste. Lors du débriefing, j’ai parlé de Véro à l’équipe dirigeante. Pour moi, elle pouvait nous apporter une aide précieuse en renfort”. La Nordiste participe ainsi à son premier salon l’année suivante. “J’ai pris ça comme un cadeau de la part de Thomas, entame Véro Lecocq. Juger au salon, c’est un honneur”. Cette passionnée de sports équestres, voix bien connue dans le Nord et au-delà, annonce les premiers couples qui entrent en piste, le temps pour Thomas de remonter en tribune du jury, juge et gère une partie du secrétariat. “Il faut faire preuve de polyvalence”, souligne la Nordiste, présente sur de très nombreux concours, nationaux et internationaux, dans sa région. “Mais aujourd’hui, l’équipe est rodée, tout le monde s’entend bien et ça fonctionne”, complète Thomas.

En live sur Internet, une pression supplémentaire

Cette année, après la disparition de la carrière fédérale, la carrière Prestige a fait son apparition sur le salon. Les épreuves qui se sont déroulées sur cette piste ont été  retransmises en live sur Internet. Thomas et Véro y étaient omniprésents et ont travaillé sur des épreuves de niveau amateur et pro, essentiellement saut d’obstacles et dressage. “ Le fait d’être en streaming, ça met un peu de pression supplémentaire, il ne faut pas se planter, sourit Véro. Mais c’est un cadre de travail incroyable, ça nous change évidemment de ce que l’on fait chaque semaine. C’est une piste digne de CSI4 ou 5*, avec un écran géant, éclairée par des leds. Mais en dépit de tout ça, l’ambiance n’est pas guindée”. Le salon, pour Thomas et Véro, c’est une étape annuelle incontournable. “Pour l’heure, j’ai été reconduite chaque année et c’est à chaque fois le même plaisir de venir”, conclut Véro, qui reprend aujourd’hui la direction du Nord. Elle se rendra bientôt à Strazeele, où elle animera un concours amateur le samedi 11 décembre. Thomas, pour sa part, a fini sa saison. Il reprendra du service en février, à Reims, pour la Tournée des As. Les deux Nordistes se retrouveront début mars, pour le premier CSI de la saison, à Marcq-en-Baroeul, pour l’EDHEC Jumping.

Sylvia Flahaut

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe à Table 92 - Anthony Hordé

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr