Cheval Passion : Créativité et technicité équestre lors du MISEC
samedi 19 janvier 2019

Cheval Passion MISEC 2019
Co-fondatrice de la troupe de L’Art est Cabré, et directrice artistique, Sylvie-Jane Courapied n’en était pas à sa première présentation à Avignon mais a su faire évoluer son registre © Jean-Louis Perrier

Avec le spectacle équestre en crédo, Cheval Passion a toujours soutenu la créativité autour de tout ce qui met le cheval en scène. Le Marché International du Spectacle Equestre de Création, MISEC, qui se tient le vendredi matin est l’occasion pour les artistes équestres de faire valoir leur talent. L’édition 2019 n’en a pas manqué !

Maurice Galle, maître d’œuvre de la partie spectacle  de cheval Passion avec son fils Fabien, ne change pas de credo : " Le spectacle équestre doit montrer le cheval dans sa noblesse. Nous sommes là pour aider les artistes équestres à donner du volume à leur numéro en faisant des additions de compétences. Nous avons toujours beaucoup de candidats très motivés pour préparer des numéros. En associant différentes formes artistiques, nous leur permettons d’aller vers le rêve."

Sylvie–Jane Courapied et Mélie Philippot en ont donné une illustration parfaite dans une présentation d’un extrait du Carmen de Bizet sous la voix en live de la première, la seconde déroulant ce pas de deux en monte sans embouchure.  Co-fondatrice de la troupe de L’Art est Cabré, et directrice artistique, Sylvie-Jane Courapied n’en est pas à sa première présentation à Avignon, mais elle prouve une fois de plus qu’elle sait faire évoluer son registre pour offrir des numéros magnifiques. Hervé Maurel est aussi un habitué de cheval Passion et son numéro du MISEC,  un "pas de six" entre trois danseuses et trois cavaliers réussi tun parfait mariage des traditions camarguaises et espagnoles. L’Espagne reste une belle source d’inspiration pour les artistes comme la troupe "Tradition du Sud" associant une sublime danseuse de flamenco et un cavalier travaillant à la garocha avec le feu. Le registre burlesque a acquis ses lettres de noblesse dans le monde équestre, et pour cette édition on retrouvait des artistes qui eux aussi ont déjà fait leurs preuves sur cette piste mais ne manque pas d’imagination pour se renouveler. C’est le cas du vendéen Guillaume Assire Bécar associant deux chiens à son shetland, et de Roland Bossard, qui, venu de Loire Atlantique, nous emmène avec son âne dans une inédite partie de pêche. Parmi les onze numéros au programme du MISEC 2019, même si certains ont encore besoin de travailler leur copie, il y a de quoi faire le bonheur des professionnels qui sont nombreux à venir faire leur marché pour les shows équestres organisés à travers le monde !