Les Musicales du Cadre noir : un franc succès !
mardi 23 octobre 2018

Les Musicales du Cadre Noir
Les Musicales du Cadre Noir © Christine Marquenet

Pas de doute, les 1 800 spectateurs réunis le samedi 20 octobre pour le spectacle des Musicales du Cadre noir étaient pleinement satisfaits de cette soirée si l'on prend en compte les applaudissements très nourris qui ont salué les différents tableaux.

L’accompagnement musical orchestré par  le compositeur et guitariste Christophe Rodomisto a magnifiquement mis en valeur les prestations des écuyers. «Je collabore depuis deux ans avec les écuyers du Cadre noir mais c’est la première fois que nous les accompagnons, avec sept musiciens, lors d’un gala. Nous avons beaucoup travaillé pour respecter le tempo des allures des chevaux, les accompagner, rester en retrait même si nous avons aussi placé quelques éléments humoristiques. », précise Christophe Rodomisto. Interrogé sur ses projets professionnels, ce dernier a expliqué travailler  actuellement à l’accompagnement musical de courts métrages, de documentaires mais aussi d’une pièce de théâtre.

Les chevaux ont aussi droit à la retraite

Parmi les moments d’émotion de ce spectacle. Les spectateurs ont assisté au départ en retraite de la jument « Rendez vous », 21 ans, qui a présenté pendant dix ans les reprises du Cadre noir sous la selle de plusieurs écuyers en chef. Avec beaucoup de sobriété, l’écuyer en chef Patrick Teisserenc est descendu de sa monture et l’a regardée s’éloigner pour un dernier tour de piste avec son palefrenier Olivier Prévault. Ce dernier va accompagner cette magnifique jument pour une retraite bien méritée chez son cavalier précédent, l’écuyer en chef Jean Michel Faure, installé près de la frontière Suisse.

Un tapis Persan en remerciement…

Une délégation iranienne a remis à l’écuyer en Chef Patrick Teisserenc un tapis persan. Ce tapis réalisé à partir d’une photo d’Alain Laurioux, représente Jean-Louis Guntz au piaffer sur Rubis du Royer, le cheval avec lequel il avait été pré-sélectionné olympique.

Entré en 1965 au Cadre Noir, le Maître écuyer Jean-Louis Guntz avait quitté cette institution en 2008 après 43 années passées à Saumur. En 1966, il fut parmi les formateurs du Colonel iranien Nechati au Cours de Perfectionnement Équestre (CPE) à l’École nationale d’équitation. Le Colonel Esmaïl Nechati (1928-1999) a consacré sa vie entière à enseigner l’équitation de tradition française en Iran.

L’Américaine Bettina Drummond devient écuyer d’honneur

Par ailleurs, l’entraîneuse américaine Bettina Drummond, fervente ambassadrice de l’équitation classique aux Etats-Unis, a été nommée « écuyer d’honneur du Cadre noir », ce vendredi 19 octobre, à l’issue du gala des « Musicales du Cadre noir »

Durant vingt d’années, seules quelques personnalités du monde équestre ont été honorées de cette distinction par les écuyers en chef successifs. Parmi elles : Michel Robert, Albert Van Doorn, Filipe Graciosa, Georges Morris, Rafael Sotto, et Margit Otto Crepin.