Un vent de fête a insufflé Equestria !

lundi 07 août 2017 - Midi-Pyrénées

  • imprimer

Se plonger au cœur d'une ambiance musicale certes « un peu décalée » et musette grâce aux très enjoués et non moins talentueux musiciens « Les Accords'Leon » et leur envoûtante chanteuse, Yvette Ornière.

Benjamin Aillaud largeL

Florence Chevallier

Jean-François Pignon largeL

Florence Chevallier

Laure Tetard largeL

Florence Chevallier

Selye Gonzales largeL

Florence Chevallier

Les Accords'leon et la cie Quidam largeL

Florence Chevallier

Benjamin Aillaud

Jean-François Pignon

Laure Tetard

Selyne Gonzales

Les Accords'Leon et la Cie Quidam

previous video next video

Le ton a été donné, si l'esprit est au plaisir de la découverte équestre chaque édition à Equestria, à Tarbes, au cœur de l'été au mois de juillet. Cette année, les numéros se sont enchaînés aux sons en live des musiciens « Les Accords'Leon » et joueurs de Cajon de la Cie « Cajon y tapas » pour manifestement le plus grand plaisir du public.

Un choix qu'explique le metteur en scène multidisciplinaire Benjamin Aillaud de par ses origines « d'artiste de spectacle de rue ». « Je viens du spectacle de rue et j'ai toujours aimé travailler avec des univers très différents. En amenant sur la piste des artistes avec une autre approche artistique, je souhaitais créer un équilibre, un bon dosage pour que le spectacle de façon générale soit sympa et j'aime ouvrir plein de portes d'entrée mais je ne suis pas pour le spectacle provoc ». Non, ce qu'aime Benjamin Aillaud, c'est la poésie et surprendre le public en « le captivant ».

C'est pourquoi avec son cheval « El Nuno » qui lui a été offert poulain, il a juste eu envie de « faire quelque chose de spécial avec lui » lors de la Nuit des Créations. Car le dit cheval comme l'ensemble de la cavalerie de Benjamin Aillaud « déroule Saint Georges ». Aussi, dans son nouveau numéro « de création poétique » d'un cheval articulé tel une marionnette monté par un arlequin, la difficulté majeure du numéro tient dans le relâchement du cheval. « Tu n'es jamais dans ton axe. Il faut qu'il accepte toutes les contraintes d'accroche, de stabilité pour que ça paraisse simple et que le cheval soit complètement rassuré. Tout ça se bâtit avec le temps et la confiance... ».

Car des idées Benjamin Aillaud « en a plein la tête » pour renouveler avec les artistes l'expérience de ce festival de la création équestre. Et cette année, en piste, on a retrouvé avec plaisir Jean François Pignon et ses chevaux en liberté. C'était sa première reprise de contact car l'artiste ne les avait pas vu depuis 1 mois et demi, suite à un séjour en Chine pour y préparer un nouveau spectacle. Et tout simplement Jean-François a avoué avec émotion, le plaisir de retrouver ses chevaux. « Je suis spectateur de mon spectacle, admiratif de mes chevaux et je les aime de tout mon coeur ». Ses chorégraphies lui viennent « dans son camion lorsqu'il conduit » alors que « je me laisse aller dans mes pensées ».

Deux nouvelles juments ont fait leurs premières armes, Vista et Tiwi à Tarbes et semblent s'être bien intégrées au groupe. Le succès est toujours au RDV pour Jean-François qui séduit par la complicité qu'il entretient avec ses chevaux.

Pour répondre au numéro poétique de Benjamin, les chevaux gonflables de la Cie des Quidams, des chevaux géants, ailés tous droits sortis de l'imaginaire de Jean-Baptiste Duperray. C'est leur numéro « Fiers à cheval » que le public tarbais a pu découvrir. « L'idée des chevaux est venue et a été créée pendant l'année chinoise du cheval » explique Florian Herin, l'homme des pistes, le « dresseur » des chevaux féériques. « L'élément principal, c'est la lumière » qui contribue à la rêverie que procure ce numéro. Car l'idée « est l'onirisme ; plonger les gens dans une sphère et les faire rêver ». Et cela fonctionne à merveille...

D'autres jeunes talents plus ou moins connus ont participé à la nuit des Créations. Laure Tétart de la Cie Equi'libre avec son célèbre poney Jumper a déboulé en piste dans des galops effrénés pour la plus grande satisfaction du public. Après avoir gagné l'an dernier, le « trophée de la piste ouverte » elle a séjourné au Haras de Pompadour. Jérémy Barillet d'Atout Voltige et sa très jeune troupe de voltige académique ont enchaînés les jolies figures en piste. Jeunes aussi mais déjà reconnus, Sélyne et Jérémy Gonzalez ont témoigné de leur technique et aisance à Equestria dans des présentations de travail à pied et en liberté. Sophie Planet et Cédric Sutera Sardo eux aussi jeunes talents déjà reconnus du spectacle équestre sous le nom de Real Horse accompagnés de l'expérimenté voltigeur Benjamin Thomas ont comme le dit l'expression « enflammés la piste » tarbaise dans des exercices de haute voltige.

Une édition qui a une nouvelle fois affiché complet et bien sûr séduit le public...

Florence Chevallier

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 91 Philippe Mull et Alexis Goury

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr