Anne Violaine Brisou en argent
samedi 15 septembre 2018

Anne Violaine Brisou
Anne Violaine Brisou © Ph. coll

Anne Violaine Brisou et son fidèle hongre KWPN Zéro Attack G, propriété de Patricia Nijdam Jones, ont décroché la médaille d’argent par équipes ce week-end lors des championnats du Monde d’attelage 1 cheval à Kronenberg en Hollande. Avec des performances complémentaires, cette dernière, ainsi que Marion Vignaud/Winston W et Jean-Michel Olive/Sinnamari, équilibrent les résultats. Jean-Michel Olive remporte le marathon, Marion Vignaud obtient la victoire en mania et la médaille de bronze en individuel.

Selon Quentin Simonnet, sélectionneur national, « l'équipe a rempli leur contrat. Après le dressage, Anne Violaine a assuré, ce qui a sécurisé le résultat et restauré la confiance. C’est une bonne performance collective qui concrétise le travail de ces dernières années. Au sein de l’équipe, tout le monde est rôdé, on se connait bien, on s’épaule…"

En 2016, la France était quatrième… Pilier de l’équipe française, Anne-Violaine a un peu déçu en dressage car elle sortait Zerro Attack G pour la première fois. Sélectionnée à chaque édition du championnat du monde à Un cheval depuis 2002, elle est revenue en or une fois et deux fois en argent. «C’est le premier championnat du monde de Zerro. Il a de gros moyens et des qualités  de locomotion, de vitesse, mais surtout il est gentil et facile. On l’a contrarié en début de saison en travaillant la soumission pour qu’il avance en dressage. Il a progressé car il accepte bien la contrainte et qu’il est confiant. »

Le cheval lui est confié depuis 4 ans par Patricia Nijdam, qui a beaucoup aidé l’attelage français depuis quarante ans en fournissant des chevaux aux meneurs de haut niveau. Cette fois-ci encore, la mécène compiégnoise a bien choisi : au marathon Zerro est rapide, toujours en avant, en équilibre, il tourne comme un chat … Son problème reste le dressage surtout qu’il n’aime pas habitué le public (fourni aux Pays-Bas et qui met la pression). Zerro est émotif : « il faut qu’il entende ma voix pour se rassurer, je lui parle beaucoup pour qu’il reste décontracté … » A Kronenberg la vétérinaire cantilienne est restée fidèle à son équipe traditionnelle, avec Marie-Christine Fray comme groom en dressage et en maniabilité, Olivier Gagneux au marathon et son mari, Jean-Pierre, comme chef d’équipe.