En prélude à la Grande Semaine de l’Attelage
vendredi 09 septembre 2005

conty2004-chouzenoux
Stéphane Chouzenoux - Ph. Claude Bigeon

En plus du CAI-B, le Cercle d’Attelage du Compiègnois, a accueilli un concours spécifique pour chevaux de 6 et 7 ans en prélude à l’arrivée en 2006 à Compiègne des finales nationales de jeunes chevaux d’attelage.

" Compiègne a tout pour organiser les finales " juge Marc Damians, Président de la SHF, venu hier assister au concours SHF International d'Attelage des chevaux de 6 et 7 ans. " Il y a lesinfrastructures, les terrains, les carrières, mais surtout, et cela est presque plus important, une équipe compétente, disponible et particulièrement motivée ". Bruno Mellet, Directeur de la SHF, également à Compiègne hier pour le concours international des jeunes chevaux, ajoutait : " Le fait d'avoir les finalesd'attelage et de dressage à Saumur était sans doute complémentaire il y a quelques années, mais aujourd'hui nous constatons que les deux disciplines au même endroit sont chacune moins mise en valeur. L'ENE à Saumur souhaite se recentrer sur le dressage, tandis que Compiègne est très intéressée par l'organisation des finales d'attelage, et que la Picardie est une région privilégiée desmeneurs et du monde de l'attelage en général. "Ce désir de la SHF a trouvé un écho plus que favorable auprès de Jean-François Trangosi, Président du cercle d’Attelage Compiègnois. Les finales se tiendront donc à Compiègne en 2006 du 30 septembre au 1er octobre.

Courue le jeudi 8 septembre, l’épreuve internationale 6 et 7 ans a été remportée par Bernard Pouvreau avec son Polonais Assesor qui n’ont pas lâchée la pole positin acquise dès le dressage.

Accueillant les catégories 2 poneys, 4 poneys, 1 cheval, 2 chevaux, 4 chevaux et tandems poneys et chevaux, le CAI-B débute aujourd’hui vendredi par le dressage sur les carrières de l’hippodrome et du terrain du Grand Parc. Samedi 10, le marathon emmènera attelages, meneurs et spectateurs dans la forêt domaniale pour découvrir les 8 obstacles répartis sur une vingtaine de kilomètres.Enfin dimanche 11 septembre la maniabilité mettra en exergue l’habileté et la précision des hommes et de leurs chevaux.La Belgique reste la nation la plus représentée avec 18 engagés dont les grands champions Mia Allo à 4 poneys et André Hermann à 1 cheval. Côté français, Anne-Violaine Brisou, Stéphane Chouzenoux, Stéphane Meyson, Gérard Dupont, Benjamin Aillaud, Gilles Arriat, Patrick Rébulard, Louis Basty…en découdront à Compiègne.

A noter, toujours en attelage que se tient en ce moment à Wals-Salzburg, en Autriche, le Championnat du Monde d'Attelage en paire auquel participent Pierre Jung, François Dutilloy, Frédéric Bousquet et Eve Cadi-Verna