Quentin Simonet : « Le moral est bon »
jeudi 24 août 2017

Les meneurs à Göteborg
Les trois meneurs (à droite) peaufinent la préparation avec Feliex Brasseur (à gauche), leur entraîneur, et Quentin Simonet, leur chef d'équipe © Coll FFE

Tous les chevaux de l’équipe de France d’attelage ont passé la visite vétérinaire avec succès ce jeudi matin à Göteborg. Après une première découverte du stade Heden dans lequel se tiendront le dressage et maniabilité, le chef d’équipe des meneurs tricolores, Quentin Simonet, donne des nouvelles de ses troupes et du programme à la veille du début du championnat d'Europe.

C’est à partir de 10h, vendredi matin, que Benjamin Aillaud, Thibault Coudry et Anthony Horde débuteront ces championnats d’Europe d’attelage à 4 Chevaux. Mais d’abord, les meneurs français ont dû passer par la visite vétérinaire de tous leurs chevaux puis la découverte de la piste du stade Heden, où se tenait jusque-là les épreuves de para-dressage. « La visite vétérinaire s’est bien passée pour tout le monde, mais nous n’étions pas inquiets car les chevaux ont tous bien voyagé. A l’issue de cette visite, nous avons eu notre première familiarisation dans le stade Heden. C’est très intéressant de se retrouver dans le cœur de la ville pour la médiatisation de notre discipline, pour la faire connaître, mais cela va aussi avec quelques contraintes dans les espaces de travail et les accès. Nous devons en effet traverser la ville sur une bonne vingtaine de minutes puisque les chevaux d’attelage sont stationnés dans le stade Scandinavium », explique Quentin Simonet. Une visibilité qui devrait se faire ressentir sur le marathon de samedi, qui devrait rassembler 40 000 personnes dans le parc Slottsskogen, à environ 3 km du cœur de l’événement. « Après un bon entraînement de tous les chevaux, nous allons découvrir les obstacles du marathon à 14h puis à 18h. Nous allons reconnaître le routier qui est majoritairement en ville ce qui est assez atypique. A la veille du début des épreuves le moral est bon, l’ambiance super, tout va bien pour aborder les épreuves dans les meilleures conditions », conclut-il.