Astier Nicolas : "je prévois de courir Badminton avec Piaf et Quickly"
mardi 21 janvier 2014

Astier Nicolas avec PIaf de B'Neville, Quickly du Buguet, Countrie et Spes Adit'Or
Astier Nicolas avec PIaf de B'Neville, Quickly du Buguet, Countrie et Spes Adit'Or

Après un séjour hivernal en France, Astier Nicolas reprend ses bonnes habitudes britanniques pour cette saison 2014

"Avant de partir j'ai pu profiter d'un stage très utile avec Serge Cornut à Saumur. Serge m'a donné de bons tuyaux pour travailler et mettre à jour mes exercices" explique Astier qui vient tout juste de fêter ses 25 ans et a terminé l'année 2013 au 33me rang mondial. "Je suis actuellement chez Nick Gauntlett mais j'ai beaucoup plus de chevaux qu'en 2013 ." Astier va donc monter cette année 4 chevaux déjà aguerris dont deux membres du Groupe JO-JEM : Piaf de B'Neville et Quickly du Buguet ainsi que le 7 ans Countrie et le 8 ans Spes Ad'itor. Spes a cependant changé de propriétaire et n'est donc plus sous les couleurs de Marie Christine de Laurière. "Il était à vendre et il a été acheté par le couple britannique Helen et Paul Fearn pour que je puisse continuer à le monter." Grâce en partie à son projet déposé sur My Major Company mais qui n'est pas encore finalisé, Astier souhaite par ailleurs acquérir le 3/4 frère de Spes, le 4 ans Alerte A Malib'or (Yarlands Summersong). Si cela se concrétise, le cavalier aura ainsi un piquet de jeunes chevaux puisqu'il a également intégré dans ses écuries  trois 5 ans : un demi frère d'Oslo Biats , Vinci Delavigne (Esterel des Bois) et aussi un cheval espagnol confié par Ana Beca qui fournit avec succès Andrew Nicholson.
Côté programme Astier va partir en stage pendant deux semaines en février chez Christopher Burton "Christopher est très puriste dans les trois disciplines et très moderne dans son équitation. Il y a beaucoup de choses que je souhaite apprendre de lui" explique le cavalier qui a prévu d'emmener Piaf et Quickly sur les concours de Belton Park (4/6 avril) et Burnham Market (17/19 avril). avec l'objectif , ensuite si ils vont bien, de courir Badminton (8/11 mai) avec les deux.
Quant au retraité Jahkti : "il va très bien, il est à la retraite chez mes parents à Toulouse et j'ai été ravi de le retrouver et de le remonter . Il n'est pas au pré car j'ai peur qu'il dépérisse. Il a beoin qu'on s'occupe de lui, c'est un vrai Labrador !'