GN Lamotte-Beuvron : Camille Lejeune crée la surprise
dimanche 17 mars 2019

Les équipes gagnantes du Grand National de Lamotte Beuvron
Les équipes gagnantes du Grand National de Lamotte Beuvron © Catherine Roux

Avec un peloton de tête aux multiples références, on pouvait croire que rien ne changerait lors du dernier test. Vingt-huit concurrents plus tard et seulement trois sans faute à la clé, le classement était chamboulé. Huitième au provisoire avec Uster de Chanay, Camille Lejeune l’emporte pour l’écurie Forestier – Lamentia Couture.

«Je suis ravi d’autant que je n’imaginais même pas approcher du podium. Et puis…quand j’ai vu Clara, puis Karim fauter, l’idée m’a effleurée ! », expliquait le vainqueur de l’étape, Camille Lejeune. Il monte sur la première marche de l’épreuve Pro Elite en compagnie de Uster de Chanay, un fils de Negus de B’Neville qu’il a retrouvé depuis six mois et dont il apprécie la complicité et la force de travail. « C’est la première fois que je remporte une étape du Grand National. C'est un circuit que j’ai parfois suivi en pointillé en vue de la préparation de mes chevaux pour les échéances internationales ». Ce résultat permet à l’écurie Forestier – Lamentia Couture (Cette dernière fait son entrée dans le circuit dans sa version CCE) de prendre la tête du classement. Le cavalier confirme ses impressions : «J’ai un super feeling avec Uster. Je sais qu’il est fiable et j’ai réussi à tenir la stratégie que je m’étais fixée. Pour ce qui est du cross, ce n’était pas si aisé qu’on pouvait espérer pour une épreuve de rentrée. Il demandait beaucoup de vigilance. ça c’est très bien passé sur l’ensemble ».

Sur la seconde marche, on retrouve Marie-Charlotte Fuss (Sillas de la Née) qui, après avoir tenu la tête du provisoire, se voit pénaliser de deux fautes lors du CSO. Son avance et les fautes commises par d’autres lui permettent de conserver cette seconde place en faveur de l’écurie Value Feet qui fait son entrée sur ce circuit. « Ce concours est une bonne entrée en matière au seuil de cette nouvelle saison. La faute sur le CSO est totalement pour moi. Nous ne sommes pas toujours d’accord sur les barres alors que sur le cross en général c’es plus fun ». De son côté, Karim Laghouag, qui courre toujours sous les couleurs d’ Equithème Jimenez FVA, vainqueur en octobre dernier ici même de l’épreuve en compagnie du regretté Entebbe de Hus  doit se contenter de la troisième place (Punch de l’Esque) suite également  à un parcours pénalisé d’une faute. Pour poursuivre l’aventure, rendez-vous dans 4 semaines à Pompadour.

Les résultats complets