Grand National de Saumur : Livio de bout en bout
dimanche 27 juillet 2014

Gn saumur 2014 Maxime Livio, Jean Teulère et Karim Laghouag
Maxime Livio, Jean Teulère et Karim Laghouag © Christine Marquenet

Maxime Livio a dominé la 3e étape du Grand National de concours complet de Saumur en prenant la tête dès l’épreuve de dressage. Mais, le coup de tonnerre a été l’élimination du champion de France en titre Donatien Schauly avec ses deux chevaux.

En effet, Donatien Schauly a abandonné sur le cross après deux refus de Séculaire et, il ne s’est pas présenté au concours hippique avec Cadiz, boiteux ce dimanche. Le champion du Monde 2002, Jean Teulère, auteur d’un parcours sans faute au concours hippique avec Matelot du Grand Val, tout comme Maxime Livio (Opium de Verrières) et Lionel Guyon (Nemetis de Lalou), monte sur la seconde marche du podium.

Suspense pour la sélection des JEM
Cette ultime étape avant les Jeux Equestres Mondiaux était l’occasion pour Thierry Touzaint de faire une revue d’effectif. Mais, il annoncera les couples retenus pour les JEM, lundi soir après la visite vétérinaire des chevaux. Il faut se rendre à l’évidence, l’épreuve des Jeux Equestres Mondiaux est beaucoup plus difficile que celle de Saumur. Le cross des Jeux Equestres Mondiaux se déroulera sur 6 800m alors qu’à Saumur, la distance du cross était de 3 600m. Dans un mois en Normandie, les cavaliers s’élanceront sur un parcours technique et vallonné, de niveau quatre étoiles, qui demandera une condition physique et technique irréprochable.  Les difficultés seront  supérieures au championnat d’Europe et aux Jeux Olympiques qui sont d’un niveau « trois étoiles ».

L’exploit de Justine Bonnet dans le Championnat Jeunes cavaliers
La Junior Justine Bonnet a signé l’exploit avec Lyre de Turigny en remportant le championnat de France Jeunes cavaliers devant deux stagiaires du Pôle France Jeunes, Alexis Lavrov (Sultane de la Barbais) et Stéphane Landois (Klan de Cheyliac).

La « boulette » de Nicolas Touzaint
Dans l’épreuve Pro Elite, Nicolas Touzaint avait dix points d’avance avant de s’élancer sur le concours hippique mais, il rétrograde à la 8e place avec Radijague pour avoir failli oublier un obstacle. Une faute d’inattention qui lui coûte cher... Il concède ainsi la victoire à Véronique Réal,  seule cavalière à avoir conservé les points acquis au dressage avec « Seashore Spring »

Ils ont dit :
Maxime Livio : « Mon cheval Opium des Verrières n’a pas les qualifications nécessaires pour les JEM. Mais, il s’est remarquablement comporté en prenant la tête dès le dressage et en étant sans faute aux obstacles sur le cross et le concours hippique. Mon objectif est de courir le CCI*** de Blenheim (GB) avec Opium et Pica d’Or pour essayer de les qualifier pour les Jeux olympiques. L’an prochain, çà me permettrait d’avoir, avec Qalao des Mers et Cathar de Gamel, quatre chevaux pour les grandes échéances.
Jean Teulère : « Je suis bien sûr très satisfait mais, cette performance aurait pu arriver plus tôt. Matelot est un cheval d’exception sur le cross mais beaucoup plus délicat sur le dressage.  Trouver le bon réglage n’est pas facile… »

Tous les résultats ici