Karim Laghouag : "Nous allons tout faire pour aller aux Europes"
jeudi 31 janvier 2019

Karim Laghouag et Punch de l'Esques
Karim Laghouag et Punch de l'Esques, champions du cross indoor. © Scoopdyga

Après quelques semaines de repos, l’heure est venue de se replonger dans le bain des compétitions. Karim Laghouag a tiré le bilan de ce break et donne ses plans pour la saison 2019.

Karim Laghouag n'était pas ressorti en compétition depuis le Grand Indoor de Deauville mi-décembre où il avait couru le Grand Prix Pro Elite. Pendant plusieurs semaines, ses chevaux ont profité d'un travail de fond minutieux. "Nous sommes en train de remettre véritablement les chevaux en route. Nous avons travaillé le renforcement musculaire, le relâchement des chevaux, l’élasticité, le stretching. Nous avons aussi profité de quelques jours de vacances pour Noël et le jour de l’an. Nous repartons avec des chevaux très en forme, ils ont bien récupéré de l’année dernière", raconte Karim. 

L'heure est désormais à la formation de ses jeunes chevaux en vue des prochains championnats. "Nous avons des jeunes chevaux comme Embrun de Reno qui est un cheval très prometteur en vue des Jeux Olympiques de 2024. Il doit gravir les échelons petit à petit. Cette année l’objectif est de lui faire découvrir le concours complet dans son ensemble avec le plus de décontraction possible pour arriver à 6 ou 7 ans sur des épreuves qui vont commencer à être intéressantes", explique Karim. 

Dans un futur proche, Karim pourra aussi compter sur Triton Fontaine. Ce hongre de douze ans a rejoint ses écuries l'an passé. Il évoluait auparavant en CIC 2* sous la selle d'Antoine de Silly. "Triton Fontaine avait besoin de récupérer après son difficile CCI 3* (il a couru le CCIO 3* de Boekelo en octobre où il avait bouclé un sans-faute sur le cross, ndlr). Il a fait une saison formidable et il faut dire que changement a été énorme : il travaillait avec un autre cavalier, un autre vétérinaire, un autre maréchal et une alimentation différente. Nous avons été très prudents dans la montée en puissance mais cela a été vite".

C'est avec ce Selle Français que le tricolore ambitionne de se rendre aux championnats d'Europe de Rotterdam en août prochain. "Cette année devrait être vraiment très importante, c’est l’année qui précède les Jeux. C’est aussi celle des Europes, nous allons tout faire pour y aller et faire une super performance afin de se positionner au sein de l'équipe de France". En complet, sa saison démarrera au Grand National de Lamotte Beuvron en mars. Avant cela, le couple devrait se rendre aux différents regroupements organisés par la FFE. "Au mois de février il va y avoir deux semaines de préparation, du dressage avec Serge Cornut, du cross et de l’obstacle avec Thierry Touzaint et Thierry Pomel. Cela va être bien pour Triton Fontaine évidemment mais aussi pour tout le piquet de chevaux de concours complet". 

La première échéance 2019 sera le cross indoor de Bordeaux, une épreuve qu'il a déjà remporté trois fois. Il y sera encore avec son fidèle Punch de l'Esques. "Punch va très bien, il a fait son entraînement cet hiver. On va beaucoup travailler avec Patrick Carron pour essayer d’être encore plus performants au mois de février mais cela va venir très vite", confiait-il.

En plus de son piquet de complet, Karim possède aussi quelques chevaux de saut d'obstacles dont Talligor de la Tour et Tempestuoso LS qui devraient continuer d'évoluer sur 140 et 150. En bref, 2019 devrait être encore être une année bien remplie !