Thibault Fournier : "La cerise sur le gâteau"
mardi 30 octobre 2018

Thibault Fournier Siniani de Lathus CCI 4* Pau 2018
Thibault Fournier et Siniani de Lathus © Nicolas Hodys

Auteur d'une excellente saison avec Siniani de Lathus, le jeune cavalier de concours complet français Thibault Fournier a fini la saison en apothéose en s'emparant du CCI 4* de Pau, au nez et à la barbe des têtes d'affiche de la discipline. Dans ce 4* aquitain, le reste du clan tricolore est loin d'avoir démérité : on retrouve notamment Clara Loiseau/Won't Wait à la 3e place et Alexis Goury/Trompe l'Oeil d'Emery en 7e position.

"Je n'ai pas grand chose à dire sinon que c'est formidable". Le vainqueur de l'édition 2018 avait bien du mal à trouver les mots dimanche soir pour décrire sa joie. A presque 25 ans (il fêtera son anniversaire le 29 novembre), Thibault Fournier courait ce week-end à Pau son tout premier CCI 4* : "J'étais venu dans l'idée de me jauger et de jauger mon cheval par rapport aux meilleurs couples mondiaux. Mon but était de prendre mes repères, prendre du métier pour performer l'année prochaine". Objectif atteint pour ce jeune cavalier sacré vice-champion du monde des moins de 25 ans cette année à Bramham, et qui, en parallèle de sa pratique du complet au plus haut-niveau, suit des études de kinésithérapeute. Le nouveau héros de Pau perpétue la mode des victoires françaises après celles d'Astier Nicolas en 2015, Maxime Livio en 2016 et Gwendolen Fer en 2017 et n'a pas manqué de souligner la qualité et l'envie de toujours bien faire de son acolyte qu'il monte depuis quatre ans. "Siniani a été formidable du début du dressage jusqu'au dernier saut. Je l'ai senti un peu fatigué le dernier jour mais il s'est donné à fond. Il sautait tellement bien au paddock que je suis arrivé trop relâché en piste. Entendre la barre du n°3 tomber m’a remis dans l’esprit de la compétition. J’ai ensuite monté comme je monte d’habitude mais j’ai beaucoup tricoté dans ma tête », admettait Thibault avant de conclure : "on avait déjà fait une belle saison et la clôturer par cette victoire, c'est la cerise sur le gâteau"

Evidemment, tous les yeux étaient tournés du côté du vainqueur, mais la performance de Clara Loiseau est également extraordinaire. Elle aussi courait son tout premier 4*, et était associée pour l'occasion à Wont Wait, un pur-sang de 14 ans qu'elle aura mené des épreuves jeunes chevaux au plus haut niveau. "C’était juste incroyable, on n'a pas pris le départ en se disant qu’on allait faire une telle performance. C’est énorme. Wont Wait va avoir des vacances bien méritées et on espère revenir l’année prochaine ... Qui sait, peut être pour le CCI 4* de Badminton..? On ne rencontre pas beaucoup de chevaux comme lui dans une vie donc c’est peut-être le moment de se lancer vers ces épreuves !", lançait la cavalière qui semble avoir pris goût à l'adrénaline de ce niveau d'épreuves. 

A noter également la belle 7e place d'Alexis Goury et Trompe l'Oeil d'Emery, auteurs d'un cross maxi alors qu'ils partaient en ouvreurs pour le clan français. De quoi réjouir le sélectionneur Thierry Touzaint, qui a profité de Pau pour une revue d'effectif avant la trêve hivernale. "C’est une très belle performance d’avoir ces trois cavaliers dans le Top 10. Ils sont tous jeunes et n’avaient jamais couru à ce niveau là, c’est prometteur pour l’an prochain, année de championnats d’Europe. J’espère que ça va continuer comme ça." D'autant qu'avec la médaille de bronze par équipes acquise aux JEM, la France est d'ores et déjà qualifiée pour les prochains JO. Les Europe 2019 seront donc l'occasion de lancer ces jeunes aussi doués qu'avides de haut-niveau sans la pression d'un classement... 

Tous les résultats ICI