CDI 5*W Stuttgart : Marie Emilie Bretenoux, proche du record !
dimanche 18 novembre 2018

Marie Emilie Bretenoux et Quartz of Jazz
Après un premier pas timide sur le circuit Coupe du Monde à Lyon, les notes de Marie Emilie Bretenoux et Quartz of Jazz ont connu une nette amélioration à Stuttgart © Scoopdyga

A Stuttgart, la victoire dans la Grand Prix Freestyle est sans surprise revenue à Isabell Werth et Bella Rose. Le podium était d'ailleurs 100% allemand puisque ce sont Dorothee Schneider et Helen Langehanenberg qui sont montées sur les deuxième et troisième marches.

Isabell Werth était encore en grande forme ce week-end ! Après avoir remporté le Grand Prix du CDI 5*W et la qualificative du CDI 4* qui se court en parallèle, elle s'est emparée du Grand Prix Freestyle avec la moyenne de 85.660% sur Bella Rose. "Ma jument était un peu tendue dans le travail au galop, j'étais en décalage avec la musique et j'ai du la pousser un peu, d'où ma faute dans les changements de pieds aux deux temps", expliquait-elle, "elle a été brillante sur le reste du test. Je n'aurais pas pu faire de meilleurs passages-piaffers". 

Loin d'être blasée par toutes ces victoires, la cavalière voit en chacune quelque chose d'unique. Il faut dire que Stuttgart était le dernier concours de Bella Rose avant sa blessure il y a quatre ans. Elle n'était plus apparue en concours depuis et n'est revenue que cette année, juste à temps pour s'emparer du titre de championne du monde ! Le couple n'a pas été vaincu une seule fois en 2018 et dans le Grand Prix Freestyle, il a devancé de plus de quatre points ses compatriotes Dorothee Schneider/Sammy Davis Jr. et Helen Langehanenberg/Damsey FRH, deuxièmes et troisièmes. 

Marie Emilie Bretenoux et Morgan Barbançon Mestre s'étaient toutes les deux qualifiées pour la Reprise Libre en Musique. Marie Emilie et Quartz of Jazz ont déroulé leur reprise sur le thème d'Harry Potter. Leurs notes ont véritablement décollé dans le travail au galop et notamment grâce aux demi-cercles avec les changements de pied aux deux temps et au temps. Ils ont finalement obtenu la très jolie moyenne de 75,225% les amenant à la dixième place. Un score qui n'était pas si loin de leur record de 76,300% établi un peu plus tôt dans l'année à Neumünster, mais de quoi donner le sourire ! Morgan Barbançon Mestre a connu un peu moins de réussite avec Sir Donnerhall II. Habituée à tutoyer les 75%, la cavalière a du se contenter d'une moyenne de 73.160 % et d'une treizième place. 

Les résultats complets