CDI3* de Vidauban :La Marseillaise sous le soleil
dimanche 03 mars 2013

froment mistral
Alizée Froment et Mistral du Cossoul

Les victoires françaises en international sont rares même lors des CDI organisés dans l’Hexagone. Or samedi a bien commencé avec celle d’Arnaud Serre et Ungaro de Massa en Finale des 5 ans, sous le soleil revenu. Et les autres Français ont tous amélioré leurs classements notamment Alizée Froment et Mistral du Coussoul dans la Libre remportée par Carl Hester.

Le Britannique, dont les détentes sont très suivies, s’est adjugé la Libre comme il s’était emparé du Grand Prix, avec un flegme digne de son pays et une belle marge. Le trio de tête est d’ailleurs celui du GP, Chablis/V. Truppa et Unee BB, le bel étalon que présente avec élégance l’Allemande Jessica Werndl. Comme trop souvent, la plupart des musiques et des chorégraphies manquaient un peu d’originalité et les deux Françaises se sont plutôt distinguées, en particulier Anne-Sophie Serre qui déroulait sa première Libre avec Loutano sur un tracé sans excès de symétrie et sur la musique peu entendue de Crocodile Dundee. La chorégraphie d’Alizée Froment était un peu plus classique, mais la recherche des thèmes musicaux en faisait un moment très poétique qui a bien plu aux juges et lui permet d’accrocher la 8e place, juste devant Anne-Sophie.
Du côté du petit tour, avec des moyennes quelque peu inférieures, Charlotte Chalvignac et Zilverster ainsi que Sylvain Guasco avec L’Air du Temps terminent l’Inter I des 7/9 ans aux mêmes places que le St-Georges 7/9 (8e et 11e), tout comme le Suédois Mads Hendeliowitz qui la gagne avec Jimmie Choq Deq et 72,84%. La Belge Françoise Hologne Joux gagne très largement lInter I des plus aguerris  (71,05) devant la seule Américaine du concours, Jennifer Hoffman et Rubinio. Derrière le 3e, Peter Storr (GB), une cavalière se distingue tant par sa remontée de la 13e place en St Georges que par sa nationalité, grecque, rarissime en dressage : Angela Sklavounos présentait Quanderas. Dans cette reprise, un seul Français, Renaud Ramadier, fait lui aussi une très belle remontée, passant de la 18e place en St Georges à la 8e, grâce à une reprise très finement montée et pourtant c’était la première Inter I de sa vie !
Du côté des juniors (victoire de la Suisse Scheufele, comme en Equipe), c’était aussi une première en international pour Claire Berland qui a bien pris la mesure des épreuves et termine cette troisième reprise à une bonne 7e place avec Divertimento (68,10%) qu’elle avait choisi plutôt que Amani également qualifié.
Les Jeunes Cav. (pas de Français engagés) ont affiché moins d’imagination et de dynamique que leurs cadets dans le choix de leurs musiques et de leurs tracés : Alexandra Barbançon-Mestre, qui avait laissé l’Equipe à une Anglaise, confirme sa victoire dans l’Individuelle en remportant facilement cette Libre.
Large aussi la victoire d’Ungaro de Massa sous la selle d’Arnaud Serre : 78,60 % contre 74 à un autre Massa (Unazalée, vainqueur la veille) montée par Ludovic Martin, le 3e , Seagry Sanay (GB) étant à 70%. Pour espérer en faire autant à Saumur, les moyennes devront bien sûr monter, mais le couple n’a qu’un mois d’expérience commune. Ce qui n’est pas le cas de Di Magic, vainqueur des 6 ans, et depuis longtemps sous la selle de Bernadette Brune, organisatrice de ce Spring Tour. Dimanche verra les dernières reprises de ce premier week-end de CDI.