CDIW Amsterdam : La suprématie de la Mannschaft
samedi 26 janvier 2019

Isabell Werth et Weihegold Old
Isabell Werth et Weihegold Old © DigiShots

1996 puis 2016, 2017, 2018 et 2019, voilà les cinq éditions remportées par Isabell Werth. Sans surprise, la reine du dressage s'est encore imposée dans la Reprise Libre en Musique d'Amsterdam. Cette étape indoor était peut-être la plus belle de la saison tant la concurrence était élevée : sept couples ont passé la barre des 80% ! Aujourd'hui la capitale hollandaise avait presque des airs de finale Coupe du Monde.

Déjà vainqueur du Grand Prix hier avant plus de 5% d'avance sur ses poursuivants et une reprise imparfaite (lire ici), Isabell Werth a réitéré dans la RLM aujourd'hui. C'est la quatrième année consécutive que l'Allemande remporte la Coupe du Monde d'Amsterdam, qui plus est avec la même jument, Weihegold OLD

La suite du classement était un peu plus litigieuse chez les juges. Trois couples ont été notés à 82%. Dorothee Schneider et Sammy Davis Jr. ont déroulé une reprise sans accroc sur une musique latine couplée à des accords de violon notée à 82.675 %. La cavalière s'estimait très heureuse de sa propre performance mais aussi de celles de ses compatriotes. "Sammy était très concentré aujourd'hui. Hier, je l'ai trouvé un peu fatigué mais là il était prêt à danser avec moi", confiait-elle, "Isabell a gagné mais je pense que tous les cavaliers allemands ont été bons si l'on regarde l'ensemble de nos performances". Elle n'avait pas tord puisque le podium est 100% allemand, la troisième cavalière n'était autre qu'Helen Langehanenberg. Retrouvant un Damsey RFH plus disponible qu'hier, Helen a testé sa toute nouvelle musique reçue in-extremis hier soir. Essai concluant noté à 82.440 %. 

S'il y a une petite déception à souligner, c'est sans doute la note de Patrik Kittel. Le Suédois a déroulé une reprise lisse (peut-être trop ?) sur des notes rayonnantes à l'image de son sourire en sortie de piste. S'il n'était peut-être pas aussi brillants que les autres chevaux, Delaunay OLD a en tout cas conquis le coeur du public qui lui a réservé une standing ovation à la fin de sa reprise, un privilège qu'il n'aura aussi accordé qu'à Isabell Werth, c'est dire. La note finale du Suédois en a donc surpris plus d'un et laissé un blanc au sein de l'arène hollandaise qui était pourtant comble. Avec 82.290%, le cavalier a du se contenter de la quatrième place. Il faut dire que les juges néerlandaises ne se sont pas vraiment entendu sur les notes. Janine van Twist le plaçait second avec la belle moyenne de 84.750%- un avis partagé par la juge suédoise - tandis que sa collègue Mariette Sanders-van Gansewinkel lui donnait 80.400%, cette dernière a irrémédiablement fait baisser sa moyenne. 

Les résultats complets