CPEDI Bishop Burton : nouveau podium pour la France !
jeudi 02 août 2018

CPEDI Bishop Burton 2018 la France 2e
L'équipe de France monte sur la 2e marche du podium du CPEDI de Bishop Burton © FFE-Equipes de France

Nouveau podium pour l’équipe de France de para-dressage qui, après le bronze à Waregem (Belgique) et Mannheim (Allemagne) et l’or à Somma Lombardo (Italie), décroche l’argent sur la CPEDI de Bishop Burton, en Grande-Bretagne.

Pour le clan tricolore, le CPEDI de Bishop Burton, qui s'est tenu la semaine dernière, faisait office de dernière revue d'effectif avant les sélections pour les JEM de Tryon. Fanny Delaval, sélectionneur national, et l'entraineur Philippe Célérier avaient sélectionné pour l'occasion Thibault Stoclin (Grade I), Cloé Mislin (Grade II), Vladimir Vinchon (Grade IV) et Estelle Guillet (Grade V). Une équipe qui mixait habitués des grands rendez-vous, à l'instar de Thibault et Vladimir, et couples en formation. Estelle effectue sa première saison en équipe de France avec Magic de Meuryattes et Cloé Mislin apprend à connaitre son nouvel acolyte, Don Caruso. 

Thibault Stoclin aura été l'homme fort du clan tricolore, associé à son partenaire de longue date, Uniek*HEC. Il termine 2e de la Team Test, de l’Individual Test et de la Freestyle. « Uniek a bien relevé le challenge et était encore mieux le dernier jour, où nous obtenons la note de 67,53 %. Je suis fier de mon cheval qui donne à chaque reprise le meilleur de lui-même. Maintenant, il va se reposer un peu avant de reprendre l’entrainement en vue du stage fin août », confiait le cavalier à son retour. Vladimir Vinchon aussi réussissait parfaitement son entrée en matière, à l'occasion de l'épreuve Team Test, dont il termine 2e avec Tarantino Fleuri (68,08%). Une performance que le couple n'a pu réitérer par la suite : « Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas. Tarantino a fait une détente époustouflante avant l'Individual Test. Cependant, le réglage de gourmette n’était pas celui de la veille et cela ne nous a pas avantagés. Nous avions l’activité mais moins de rondeur. Nous commettons deux fautes. Heureusement, certains mouvements ont été récompensés par des 9, ce qui est très encourageant, ainsi que pas mal de 7.5 et 8 ». Grâce aux résultats constants de Cloe Mislin et Don Caruso (6ème avec 66,64% et 5ème avec 67,24%), la France se hisse sur la 2ème marche du podium par équipes. Elle se classe derrière la Grande-Bretagne et devant l’Irlande, deux nations fortes de la discipline. 

« Nous sommes ravis d’avoir fait le déplacement, cela nous a permis d’être confrontés à des juges que nous n’avons pas l’habitude de voir. C’est toujours enrichissant et formateur d’être soumis au regard d’un nouveau jury », analyse Fanny Delaval. « Nous venions à Bishop Burton avec l’envie de nous plonger à nouveau en situation de compétition, puisque nous avons trois couples en pleine formation. Vladimir Vinchon et Tarantino Fleuri reviennent après de longs mois d’absence, Estelle Guillet et Magic des Meuyrattes, ainsi que Cloé Mislin et Don Caruso, débutent sur la scène internationale. On sait qu’il faut trois ans pour former un couple et le voir à son meilleur niveau. C’est par exemple le cas de José Letartre et Swing Royal, qui sont aujourd’hui un vrai pilier pour l’équipe de France. Nous sommes en pleine construction, et pleins d’espoir, car nous avons de bons cavaliers et de bons chevaux. Et tout est mis en œuvre pour les accompagner et les faire progresser. »

Cinq couples sont potentiellement sélectionnables pour Tryon, mais seuls quatre s'envoleront pour les Etats-Unis. Après cette dernière mise en situation, les quatre cavaliers de Bishop Burton, ainsi que José Letartre, seront conviés à un stage à la Garde Républicaine dès le 27 aout. L'occasion de trancher pour le staff fédéral !