Fanny Delaval : "Nous n'avons pas atteint les objectifs fixés"
mardi 09 avril 2019

Fanny Delaval
Fanny Delaval

Ce week-end se tenait le CPEDI 3* de Deauville, premier rassemblement international de l'année pour les para-dresseurs. Retour sur cette compétition avec le débriefing de la chef de l'équipe de France, Fanny Delaval.

Malgré la quatrième place dans la Coupe des Nations (lire ici) et les classements de Camille Jaguelin et Adib El Sarakby en individuel (lire ici), Fanny Delaval n'était pas pleinement satisfaite de ce week-end en Normandie. "Les résultats ne sont pas très bons, malgré le classement de Camille. Nous n'avons pas atteint les objectifs que nous nous étions fixés et qui étaient à 68%. La seule cavalière qui a réussi à les dépasser c'est Cloé Mislin sur sa reprise individuelle (la cavalière a récolté 68.706% avec Don Caruso, ndlr) mais pour les autres on est encore en deçà.", confiait-elle sur Handi Equi' Compet. 

Il y a tout de même eu du positif à retirer de ce premier week-end de compétition, notamment l'émergence de nouveaux couples. "On sent qu'il y a du potentiel même s'ils ne sont pas prêts. A partir de cela nous allons faire un bilan et retravailler certaines choses. Nous allons prendre le temps de construire de nouveaux couples à potentiel", ajoute Fanny. Parmi ces derniers, Alexia Pittier et sa monture Frauenheld.  "C'est un joli cheval qui est encore très frais mais que les juges ont remarqué.

La suite de la saison n'annonce d'ores et déjà studieuse pour les para-dresseurs. "On sait qu'il va nous falloir quelques temps pour que notre nouvelle stratégie puisse fonctionner. On ne va rien lâcher bien entendu et on va tâcher de faire en sorte que les résultats soient meilleurs au fil de la saison", concluait Fanny. 

Retrouvez l'interview vidéo dans son intégralité : ICI