Jan Bemelmans : "Cela me rassure pour la suite"

vendredi 15 décembre 2017

  • imprimer

Après le CDI-W de Salzbourg et le CDI 5* de Genève, les Tricolores continuent d’enchainer les bonnes performances cet hiver, cette fois de l’autre côté de la Manche, à Londres. Marie-Emilie Bretenoux, avec Quartz of Jazz, et Bertrand Liegard, avec Star Wars, étaient tous les deux engagés sur la 5e étape de la Ligue d’Europe de l’ouest de la Coupe du monde, sur laquelle ils se sont tous les deux qualifiés pour la Libre. Retour sur le concours londonien avec les deux cavaliers et l’entraineur national, Jan Bemelmans.

goteborg Marie-Emilie Bretenoux et Quartz of Jazz largeL

FFE / PSV

Bertrand Liegard et Star Wars largeL

Scoopdyga

Marie-Emilie Bretenoux et Quartz of Jazz

Bertrand Liegard et Star Wars

previous video next video

Seize couples au départ du Grand Prix du CDI-W de Londres Olympia, deux Français et seulement quinze places pour participer à la Reprise Libre en Musique, support du circuit Coupe du monde. Le décor était planté et Marie-Emilie Bretenoux et Bertrand Liegard connaissaient les enjeux de réaliser un bon Grand Prix pour avoir une chance de dérouler une deuxième reprise dans le magnifique hall de l’Olympia. Respectivement 15e et 11e du Grand Prix avec des moyennes de 68,400% et 69,480%, Marie-Emilie et Bertrand remplissaient leur contrat en intégrant la Reprise Libre en Musique programmée mercredi soir à Londres. « Il y avait beaucoup de pression dans le Grand Prix car nous savions que les chances de repartir dans la Libre étaient minces au regard de la ranking », commente Marie-Emilie Bretenoux. « Marie-Emilie a commis des fautes dans le Grand Prix avec des pieds joints dans une pirouette au galop et un changement de pied dans le galop allongé. Sans cela, elle aurait atteint les 70%, tout comme Bertrand Liegard qui commet une faute de pied joint aussi dans le zig zag au galop », analyse Jan Bemelmans avant d’ajouter : « Marie-Emilie a fait une superbe Libre avec un dessin difficile, il n’y a pas eu de faute et a reçu de beaux commentaires à la télé. Elle n’était vraiment pas loin du classement et donc de la 8e place (9e avec une moyenne de 74,390%). De son côté, Bertrand a aussi déroulé une jolie reprise sans faute, mais sa Libre est beaucoup trop simple et cela lui a fait perdre des points (15e avec une moyenne de 72,120%) ». En effet, dorénavant une note de degrés de difficulté est attribuée à chaque cavalier en amont de leur entrée en piste. Cette note, sur 10, joue donc un rôle important dans la notation en directe de la reprise par les juges. Par exemple, Patrik Kittel, vainqueur de cette étape Coupe du monde, est entrée en piste avec une note de degrés de difficulté de 10 (100%). Marie-Emilie était à 99% tandis que Bertrand à 83%. 

Deux belles premières !

Pour leur première participation en Coupe du monde, les deux Français se sont donc offert un beau cadeau de Noël avant l’heure, et avec une 9e place finale, Marie-Emilie Bretenoux signait une performance incroyable face au plateau de couples présents à Londres. « Je suis très contente de mon concours. Je déroulais ma reprise libre pour la toute première fois ! Je ne l’ai pas travaillée avant de partir pour Londres, je l’avais juste déroulée pour la filmer lors de sa création ! Mercredi soir, sur la piste de l’Olympia, il s’agissait donc de notre première fois ! Sur le Grand Prix, la détente a été un peu difficile à gérer car Quartz a fait une fixation sur les poteaux au milieu de la piste et j’étais aussi stressée comme j’avais pu l’être à Göteborg », confie la cavalière et poursuit : « J’ai attendu d’avoir la starting list de la Libre dans les mains pour être convaincue d’être qualifiée. Je ne me suis vraiment relâchée qu’à la fin de ma reprise en musique, lorsque j’ai pu me dire, ça y est je l’ai fait. J’étais très heureuse en sortant de piste. Je n’avais rien à perdre au final car dans le pire des cas je terminais 15e d’une Coupe du monde. Au final, je suis remontée de six places par rapport au Grand Prix, c’est énorme », conclut-elle. Pour Bertrand Liegard, l’atmosphère que dégage le hall de l’Olympia restera comme un souvenir impérissable. « Je suis très content de mon concours et l’atmosphère en piste est incroyable, les Anglais savent y faire. Le lieu est magnifique avec cette ambiance de Noël, je pense qu’il s’agit de mon plus beaux concours depuis que je sors. Star Wars a été super et Jan Bemelmans était content de le retrouver au meilleur de sa forme, il a même trouvé qu’il avait progressé. Sans notre faute dans le zig zag les 70% étaient largement atteignable et le Grand Prix a été révélateur de sa qualité. Avec le plateau qu’il y avait, nous n’avons pas à rougir d’une 11e place. Dans la Libre, il a été une fois de plus très bien, sans faute, mais en effet notre reprise est vieille et est beaucoup trop simple avec le nouveau système de note de degrés de difficulté. Je dois rapidement en préparer une nouvelle. Maintenant, 72% sur une Coupe du monde n’est pas une mauvaise note », souligne celui qui participera au CDI 4* de Malines, en Belgique, au lendemain de Noël.

Des résultats qui rassurent donc Jan Bemelmans après la déception des championnats d’Europe de Göteborg. « Cela me donne de l’espoir entre les bonnes performances de Pierre Volla et Badinda Altena à Genève et de Ludovic Henry avec After You à Salzbourg. Cela me rassure pour la suite », conclut-il.

(Photos d'archive)

Elodie Muller

Horse Telex
La base de données du cheval
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr