NAF Saumur dressage : Adelinde Cornelissen rafle tout !
lundi 10 septembre 2018

Adelinde Cornelissen et Zephyr
Adelinde Cornelissen et Zephyr lors de la remise des prix du Grand Prix Spécial. © Crédit photo: La Grande Semaine de Saumur.

L’ancienne numéro un mondiale et réserviste pour l’équipe des Pays-Bas pour les Jeux équestres mondiaux de Tryon, Adelinde Cornelisse, n’a laissé que des miettes à la concurrence sur le CDI 3* de Saumur, qui se déroulait pendant la Grande Semaine. Avec Aqiedo et Zephyr, la Néerlandaise a aligné trois victoires en trois épreuves.

Après avoir remporté le Grand Prix et la Reprise Libre en Musique dans le CDI 3* de Saumur avec Aqiedo, Adelinde Cornelissen a terminé son week-end en beauté en affichant une troisième victoire à son compteur, cette fois avec Zephyr, dans le Grand Prix Spécial. Le couple a décroché une moyenne de 70,766%. Une belle moisson de victoires pour celle qui a confirmé à la dernière minute sa venue en France pour la deuxième année consécutive. Une présence rendue possible avec l’aide de Frédérick Halbert (Sellerie Belloir) et de sa compagne, Virginie Mathys, qui s’entraine depuis plus de six ans avec la Néerlandaise. « Etant réserviste tout s’est passé très vite et le temps a été très court, je n’ai pu confirmer ma présence à Saumur que le 3 septembre ! », explique Adelinde Cornelissen qui ne regrette pas sa venue en France. « Il est certain que lorsque l’on obtient de très bons résultats cela aide, mais j’aime venir ici aussi car l’organisation est parfaite et l’ambiance très sympa », poursuit-elle avant d’ajouter : « Nous avons décroché notre meilleur score avec Aqiedo dans la Libre ici à Saumur (80,365%). Je suis très contente de lui, il progresse beaucoup notamment dans son mental car techniquement il sait tout faire. Il est encore un peu effrayé par moment et surtout des bruits. Venir ici en indoor était donc une très bonne expérience pour lui après avoir déroulé cette Libre quelques fois lors de la saison extérieure. Pour Zephyr, dans le Grand Prix, il a été très regardant alors il est certain que lorsqu’il est comme ça, le piaffer devient plus difficile. Cela progresse mais si il se tend un peu il ne montre pas ce qu’il peut faire. Dans le Spécial, je l’ai géré un peu plus pour qu’il ne regarde pas mais de ce fait j’ai perdu de l’énergie et du brillant, je dois encore trouver le bon équilibre entre les deux. »

Nous devrions retrouver Adelinde Cornelissen pour l’édition 2019 du CDI de Saumur, avec, on l’espère, encore plus de cavaliers néerlandais convaincus par la promotion déjà faite cette année par la cavalière.

Vanlandeghem, Lundy et Limousin terminent en beauté

Chez les Tricolores, les CDI 2* et 3* de Saumur se terminent comme ils ont commencé, par des victoires et podiums. Après avoir dominé le Saint Georges et l’Inter I dans le Petit Tour du CDI 2*, la cavalière du Cadre Noir, Pauline Vanlandeghem, a confirmé sa suprématie sur ce niveau, accrochant une troisième victoire de rang avec Sertorius de Rima Z*ENE-HN. Dans la Libre Inter I, le couple est sorti de piste avec une très belle moyenne de 77%. Comme le premier jour, le podium est complété par les Néerlandaises Vai Bruntink, 2e avec Darabel (73,842%) et Annemieke Vincourt, 3e avec Fimosa (71,583%). Toujours dans le CDI 2*, après
sa victoire dans l’Inter A du Medium Tour, Guillaume Lundy CNE confirme aussi sa bonneforme en prenant la 2e place de l’Inter B. En selle sur Tempo*ENE-HN, le cavalier du Cadre Noir a décroché une moyenne de 69,625%. Enfin, dans le CDI 3*, après avoir déjà réalisé la meilleure performance française dans le Grand Prix, Philippe Limousin, lui aussi ancien Cadre, a pris une belle 2e place dans le Grand Prix Spécial avec Rock’n Roll Star, grâce à une moyenne de 67,383%.

Retrouvez les résultats ICI