Nicole Favereau et l'écurie Antarès Team Dressage remportent le Grand National
jeudi 04 octobre 2018

GN Lamotte
Le podium du Grand Prix Pro Elite de Lamotte Beuvron © FFE / Grand National

Pour la deuxième année consécutive, Lamotte-Beuvron était l'hôte d'une étape du Grand National FFE en dressage, l'avant dernière du circuit. Retour sur cette compétition, marquée une nouvelle fois par la victoire de l'écurie Antarès Team Dressage.

Vingt-cinq couples ont pris le départ du Grand Prix Pro élite samedi. Comme à Compiègne, Stéphanie Brieussel l'a emporté aux rênes d'Amorak avec une moyenne de 71,783%. Elle concourrait hors-circuit. La deuxième place est revenue à Nicole Favereau et Ginsengue. Associée à Marine Subileau sous les couleurs de l'écurie Antarès Team Dressage, elle remporte cette étape. Forte de ses deux précédentes victoires au Mans et à Rosières-aux-Salines, l'écurie Antarès Team Dressage s'adjuge donc l'édition 2018 du Grand National avant même la fin du circuit. 

A cette occasion, la cavalière girondine est revenue en quelques mots sur son concours : "Tout s'est très bien passé dans le Grand Prix. La seule grosse faute que nous faisons c'est que je recule de six pas au lieu de cinq. Cela a vraiment descendu bêtement ma moyenne. C'est une faute de compte mais pas une grosse faute. La jument était vraiment super, elle a passé un cap et moi aussi vraisemblablement. Elle était, que ce soit dans le Grand Prix ou la RLM, très facile à monter. Je n'étais pas obligée de trop l'entreprendre pour qu'elle donne le meilleur d'elle même. J'ai retrouvé son envie de bien faire et j'en suis très satisfaite. Nous ne ferons pas Saint-Lô, même si nous affectionnons beaucoup les étapes du Grand National. J'aimerais plutôt faire des demandes pour des internationaux et des étapes Coupe du Monde maintenant que nous sommes sûrs de rempoter le Grand National. Il est vrai que c'est la première saison où nous gagnons autant. Je pense que ma jument va continuer à progresser, elle a douze ans et elle est encore en pleine force de l'âge. Elle arrive maintenant à fournir de beaux efforts sans être fatiguée. J'aimerais courir l'étape Coupe du Monde de Madrid, qui est finalement assez proche de chez moi, puis le CHI de Genève, si je ne suis pas sélectionnée pour Genève je tenterai l'Olympia de Londres. Mes propriétaires ont acheté le demi-frère de Ginsengue, Rubens, que ma fille a débuté ce week-end sur St Georges. Il est deuxième avec une belle moyenne. Je pense qu'il va être un très bon cheval, il est très différent de sa soeur, il est beaucoup plus danseur, léger, élastique, mais un peu moins puissant. Nous verrons s'il est capable d'aller faire des Grands Prix !"

La Pro Elite Libre et le Grand Prix Spécial sont revenues à Carlos Pinto et Stéphanie Brieussel, respectivement associés à Sultao Menezes*de la Gesse et Amorak

La prochaine et ultime étape du Grand National de dressage se déroulera à Saint-Lô du 9 au 11 novembre. 

Les résultats complets