Para-dressage : Camille Jaguelin out pour Tryon
lundi 25 juin 2018

CAmille Jaguelin Wimle
La saison de compétition 2018 est malheureusement terminée pour Camille Jaguelin et sa jument Wimke © Coll.

Coup dur pour le jeune para-dresseur français Camille Jaguelin. La blessure de sa jument Wimke, qui ne devait initialement l'évincer que de l'échéance du CPEDI de Somma Lombardo, ne se remet pas comme prévu. Le cavalier a annoncé préférer faire une croix sur les Jeux Equestres Mondiaux.

En avril dernier, l'équipe de France voyait un jeune homme souriant, dynamique et ambitieux rejoindre ses rangs. Avec sa jument Wimke, Camille Jaguelin troquait sa selle d'obstacle, alors sa discipline de prédilection, contre les rectangles de para-dressage. L'objectif du jeune homme était clair : décrocher, dans les années à venir, une sélection pour un important championnat international. 

Après une saison 2017 pendant laquelle le couple a pris ses marques en compétition, Camille et Wimke ont débuté la saison 2018 sur les chapeaux de roue à Deauville. Régulier avec trois reprises récompensées à 69%, le couple avait égalé ses prestations de fin de saison 2017. À seulement 18 ans, Camille Jaguelin, aujourd’hui élève à l’École Nationale d’Equitation de Saumur, prouvait alors une nouvelle fois sa maturité dans les grands rendez-vous.

Malheureusement, la saison s'arrête là pour Camille, Wimke s'étant blessée. Déjà évincé du CPEDI de Somma Lombardo, le cavalier devait reprendre la compétition à Uberrhern dans une dizaine de jours mais a annoncé qu'il n'y participerait finalement pas, tout comme aux autres rendez-vous supports des sélections pour Tryon. "Wimke ne se remet pas bien de son hématome... Nous avons eu le feu vert du vétérinaire pour reprendre l'entrainement, malheureusement Wimke n'allait pas mieux le lendemain", explique le jeune cavalier. "La santé de ma jument est beaucoup plus importante que tout, et c'est avec beaucoup de tristesse que je vous annonce que j'ai décidé de mettre un terme à la saison internationale ainsi qu'à une éventuelle qualification pour les championnats du monde de Tryon. C'est un coup dur pour moi et les personnes qui m'entourent, et qui se donnent à fond pour que j'y arrive, mais la dure loi du sport l'a emportée". Déçu certes, mais déjà tourné vers le futur, Camille conclut : "Il ne me reste plus qu'à bien m'occuper de ma jument pour qu'elle puisse être de nouveau en pleine forme pour la saison 2019". Et puisque ce ne sera pas Tryon 2018 pour le couple, ce pourrait bien être les championnats d'Europe l'année prochaine !