Pierre Volla dans Grand National, Arnaud Serre dans le championnat Pro Elite 
dimanche 08 juillet 2018

Podium Grand National dressage VIerzon 2018
iPerre Volla et Badinda Altena remportent la 4e étape du Grand National, pour le compte de l’Ecurie Lamantia Couture. © FFE/PSV

Depuis maintenant quatre ans, le centre équestre de la Picardière, à Vierzon, est l’hôte du Master Pro de dressage mais aussi d’une étape du circuit du Grand National. Sur cette édition 2018, Arnaud Serre prend les commandes provisoires du championnat Pro Elite avec Ultrablue de Massa, tandis que Pierre Volla et Badinda Altena remportent la 4e étape du Grand National, pour le compte de l’Ecurie Lamantia Couture.

Trente-trois couples étaient au départ ce samedi du Grand Prix de Vierzon, support à la fois d’une épreuve nationale, du championnat Pro Elite et du Grand National. Une épreuve d’une importance donc multiple, qui aura su tenir en haleine le public et les cavaliers, tant le niveau présenté a été digne des têtes d’affiche engagées. Douze écuries qui courent le Grand National étaient au départ de cette 4e étape du circuit, remportée par Lamantia Couture, grâce à la 3e place dans le Grand Prix de Pierre Volla et Badinda Altena (71,587%). Le cavalier de St Etienne a été rejoint sur ce podium par l’Ecurie Antares Team Dressage avec Nicole Favereau et Gisengue, 5e du Grand Prix (69,717%) et Carrosserie Paillard avec Bertrand Liegard et Star Wars, 6e (69,435%). Suivent aux 4e, 5e et 6e places, les écuries Haras de la Gesse (Carlos Pinto avec Sultao Menezes*de La Gesse, 69,304%), Kineton-Passier (Rémy Issartel avec Dark Pleasure, 68,891%) et Sellerie Kineton II (Philippe Limousin avec Rock’n Roll Star, 68,261%). Dimanche, le Grand Prix Spécial et la Libre apporteront des points supplémentaires aux écuries alors qu’Antares Team Dressage (Nicole Favereau et Marine Subileau) devrait poursuivre sa course en tête au lendemain de cette étape de Vierzon. A noter l’élimination de Laurence Vanommeslaghe (écurie Kineton-Passier) alors que son cheval Ibanero van de Vogelzang présentait du sang dans la bouche dés le début de sa reprise.

Ultrablue de Massa, de retour au meilleur moment

Ce Grand Prix était donc certes support du Grand National, mais surtout première étape du championnat de France Pro Elite, qui regroupe lui dix-neuf couples et pas des moindres. La compétition s’annonçait serrée, et elle l’a été ce samedi après-midi sur la belle piste principale de la Picardière. Pour son retour à la compétition après une absence de huit mois, Ultrablue de Massa n’a pas déçu sous la selle d’Arnaud Serre, déroulant une reprise sans faute majeure, fluide et encourageante pour la suite. Avec une note de 72,022%, le couple prend donc la tête provisoire de ce championnat. « Je suis très content de plus que le dernier concours du cheval remonte à novembre 2017. Après plusieurs mésaventures en début de saison et pour un concours de reprise, on ne pouvait pas espérer mieux », sourit Arnaud Serre qui retrouve donc son cheval de tête au meilleur moment, à peine deux mois avant les Jeux équestres mondiaux de Tryon. « Il s’agissait de notre dernière chance de ressortir à temps si l’on voulait encore pouvoir croire aux JEM de Tryon, c’est donc très satisfaisant. Finalement, cette absence lui a fait du bien, il a progressé et il était surtout très frais, très content de se retrouver en piste. Il avait beaucoup d’envie et a même fait le dos rond autour du carré », s’amuse le leader du jour. Mais le Grand Prix Spécial de dimanche va jouer un rôle majeur dans l’attribution des médailles, reprise qui ne correspond pas forcément au mieux au hongre à l’œil bleu. « C’est une reprise qui correspond bien à des chevaux avec des grosses allures mais nous allons tout essayer pour conserver la tête, même si pour moi, le plus important était de dérouler un très bon Grand Prix », poursuit Arnaud Serre. Et le cavalier du Sud doit certainement avoir en tête le très expressif Sir Donnerhall II Old, monture de Morgan Barbançon-Mestre, qui participe à son tout premier championnat national français. Pour son baptême du feu, la cavalière a déroulé une reprise dont elle pouvait être contente, marquée par les allongements au trot et au galop très expressifs de son étalon bai. Avec une note de 71,891%, la cavalière prend la deuxième place provisoire, devant le double tenant du titre, Pierre Volla et Badinda Altena, 3e après avoir accumulé quelques fautes dont une dans les deux temps (71,587%). Derrière, la compétition est serrée puisqu’Alexandre Ayache a lui aussi montré de très bonnes choses avec Zo What (4e, 70,457%), devant Nicole Favereau avec Gisengue (69,717%), Bertrand Liegard et Star Wars (69,435%) et Maxime Collard avec Cupido PB (69,348%). Un niveau qui a eu de quoi satisfaire l’entraineur national des Bleus, Jan Bemelmans, attentif en vue de sa sélection pour le CDIO 4* d’Hickstead. « Nous venons de nous assoir avec le staff fédéral pour parler de l’équipe d’Hickstead et même si il reste encore une journée de compétition, ce que nous avons vu ce samedi est génial. Il faut surtout souligner que tous nos couples ne sont pas présents à Vierzon, c’est presque du luxe ! Nous avons ici sept chevaux à plus de 70% si ils ne commettent pas de fautes et ça c’est la première fois. Aujourd’hui j’ai vu de la qualité malgré un jugement parfois un peu timide je trouve. Comme je le dis toujours, en dessous des 70% nous n’existons pas. Il y a une belle bagarre pour le podium et ça c’est super pour nous tous », conclut-il.

L’étau se resserre chez les Pro 2

Après une première manche jeudi, le championnat Pro 2 s’est poursuivi ce samedi avec la deuxième manche, la Pro 2 Grand Prix, une épreuve une fois de plus dominée par Pauline Vanlandeghem avec Sertorius de Rima Z*ENE-HN. Le couple a déroulé une reprise alliant équilibre, énergie et amplitude, lui permettant de décrocher une note de 73,921% et donc de conserver la tête provisoire du championnat. Elle aussi très régulière, Claire Gosselin se classe cette fois deuxième de l’épreuve, après sa troisième place jeudi, avec Aliz de Lauture (71,474%), grâce à une reprise très fluide. A la troisième place de cette Pro 2 Grand Prix, on retrouve Caroline Dufil, très précise avec Ardante (70,342%), tandis que Claudia Chauchard réalise une magnifique remontée avec Quaterback’s Lady, prenant la 4e place de l’épreuve (69,474%), lui permettant de remonter à la 14e place du championnat. Malgré une 5e place sur cette deuxième manche en raison d’une reprise trop fautive avec Hot Chocolate VD Kwaplas*D, Isabelle Pinto conserve la 3e place provisoire au classement général provisoire du championnat. La Reprise Libre en Musique de dimanche décidera donc du podium final.

Les résultats complets ICI