CEI 3* Lignières : coup double pour Julien Lafaure
mardi 26 juin 2018

Julien Lafaure et Upal Cabirat CEI Lignières 2018
En remportant le CEI 3* de Lignières avec Upal Cabirat, Julien Lafaure s'est également octroyé le titre de champion de France 2018 © Suzanne Marion/FFE

Comme chaque année, l'écurie de Minuit a organisé ce week-end son traditionnel rendez-vous de l'endurance française, avec notamment au programme une CEI 3*, dernière étape du Master 160km, support du championnat de France. Double victoire pour Julien Lafaure qui, associé à Upal Cabirat, remporte la CEI 3* et le titre de champion de France.

Dans la CEI 3*, qui se courait sur 160km samedi, la victoire est revenue à Julien Lafaure, qui signe une très belle course avec Upal Cabirat, et boucle en 8h14'06'', juste devant Julia Montagne, associée à Saprima de Bozouls (8h14'07''). Un autre Français vient compléter le podium puisque Laurent Mosti termine à la troisième place avec Amazone de Sau (8h14''17'). Au total, seize des vingt-huit couples engagés ont terminé la course, dont les Français Pauline Theolissat sur Asmine des Pacouli (8h44'22''), Karine Mabilon sur Rihad la Majorie (9h29'20''), Alix Henry sur Tsara des Graves (9h29''38') et Klervi Lefevre-Bocher sur Kermit The Frog (9h47'15'').  

Pour Julien Lafaure, cette victoire a été synonyme de titre national puisque le pilote a du même coup remporté le Master 160km, sacrant le nouveau champion de France après les étapes de Fontainebleau, Castelsagrat et Saint-Nicolas-du-Pelem. "C'est vrai que je ne m'attendais pas forcément à gagner la course, avoue Julien Lafaure. Je savais qu'Upal était une très bonne jument, mais elle nous a souvent posé quelques problèmes, notamment au niveau du métabolisme : elle a du mal à manger en extérieur et, par conséquent, se retrouve souvent sans énergie en fin de course. D'ailleurs, l'année n'avait pas démarré au mieux puisqu'elle fait une course assez moyenne en début de saison (le couple a essuyé une élimination pour métabolisme sur la quatrième boucle de la CEI 3* 160 de Fontainebleau, fin mars, ndlr). Du coup, nous avons essayé de nouvelles choses, nous l'avons notamment traitée pour des ulcères, et nous avons privilégié des entraînements afin qu'elle s'habitue à manger en extérieur."

Une technique qui a donc été gagnante pour le nouveau champion de France, qui a désormais le regard tourné vers les Jeux équestres mondiaux de Tryon, en septembre prochain, pour lesquels il figure sur la liste longue avec Shérazade Cabirat, aux côtés de sept autres couples. "La jument est en très grande forme. Même si elle n'a terminé que septième de la course de pré-sélection (qui avait lieu à Castelsagrat, mi-mai, ndlr), elle signe la deuxième meilleure performance française (Jean-Philippe Francès et Tarzibus avaient remporté la course, ndlr). Désormais, je vais poursuivre sa préparation en vue du stage de préparation pour les JEM, qui aura lieu les 10 et 11 août."

Sur le podium du Master 160, on retrouve également Klervi Lefevre-Bocher, en argent, et Julia Montagne, médaillée de bronze.