CEI Santa Susanna : l’endurance française s’impose en Catalogne
jeudi 13 décembre 2018

Virginie Atger et Comet’s Ardene CEI Santa Susanna 2018
Virginie Atger et Comet’s Ardene © Coll.

Le raid de Santa Susanna près de Barcelone (Espagne) a bien réussi aux cavaliers français. Avec la victoire de Virginie Atger devant Charles Cappeau la domination est totale sur le CEI *** tandis que nos représentants sont aussi à l’honneur sur les autres CEI.

Les  cavaliers français sont toujours nombreux au départ des deux jours de Santa Susanna,  une course d’endurance dans la tradition avec un parcours comportant de nombreux dénivelés. Ils y réussissent souvent très bien, et la 65e édition n’a pas failli à la règle ! Sur le CEI ***  disputé en deux journées de 96 km, Virginie Atger s’impose avec  Comet’s Ardene, un DSA de 10 ans qu’elle monte depuis plus de deux ans après ses débuts dans l’écurie landaise de Thierry Laborde. "Il avait été 3e à Santa Susanna sur 2x70 km il y a deux ans puis 2e du CEI*** de Fontainebleau ce qui nous a valu notre sélection pour les  championnats d’Europe où malheureusement il a été éliminé au 4e vet gate. On lui a laissé une grande période de repos après, et il est très bien revenu. C’est un cheval qui n’a pas un super métabolisme et il met un peu de temps à rentrer au vet gate, mais il rattrape ce temps sur la piste ! C’est ce qui s’est passé à Santa Susanna où j’étais 10e à 5mn après un mauvais passage au dernier vet. Mais le lendemain, où on partait sur un nouveau départ groupé, il a rattrapé ce retard sur les deux premières boucles !" Avec  ce cheval  et Velvette el Mazel, 2e  des 160 km de Monpazier ainsi que Massaï de Bezaudun gagnant du CEI ** de Tartas, la provençale a de quoi envisager une belle saison 2019. Charles Cappeau qui s’incline au sprint derrière la cavalière de l’équipe de France dispose aussi avec Altaïr du Liaumies, un DSA de 8 ans, d’un cheval d’avenir. Ils n’ont été que sept cavaliers sur les dix-neuf au départ a mené leur monture au terme de ces deux jours. On retrouve une victoire française sur le CEI ** réservé aux Juniors et Jeune Cavaliers grâce à la provençale Isée Rogliardo en selle sur Ga Aarush bin Tango, tandis que Romain Lafaure associé à un produit de l’élevage maison, Taribac Cabirat remporte le CEI *.

Les résultats ICI