Européens d’endurance : belle participation, malgré les 2 millions d’Euston Park !

vendredi 04 août 2017

  • imprimer

23 nations sont inscrites aux championnats d’Europe d’endurance, qui se dérouleront dans le cadre des Brussels Equestrian Endurance Masters (BEEM), du 16 au 19 août. Et ce malgré la terrible concurrence d’Euston Park, qui offre deux millions d’Euros, là où Bruxelles en propose 100'000 au total… Rivalités entre Emiratis ou pas ?

Endurance largeL

FEI/Henry Browne

Malgré la concurrence, 23 nations sont engagées au championnat d'Europe

Avec 23 nations inscrites aux championnats d’Europe et 19 au Mondial des 7 ans, labellisé FEI également, plus de 80 concurrents dans chacun de ces événements et la promesse d’une belle participation aussi à la Coupe des Nations féminine prévue en prime, Pierre Arnould, le chef d’orchestre des Brussels Equestrian Endurance Masters (BEEM), a retrouvé son sourire. « Nous devrions avoir 80 concurrents chaque jour, c’est l’idéal dans un tel environnement, les épreuves empruntant des parcs de la ville. »

Nous avions rencontré Pierre Arnould nettement plus préoccupé, voire dépité, il y a quinze jours, lors de l’assemblée générale des organisateurs de concours (toutes disciplines confondues), dans le cadre du CHIO d’Aix-la-Chapelle. L’organisateur belge, « chevalier blanc de l’endurance » depuis des années, avait en effet appris au mois de juillet qu’un CEI doté de la somme record de 2 millions d’euros (vous avez bien lu !), avec dédommagement pour le déplacement des chevaux et aucun frais d’engagement, avait finalement lieu à Euston Park (GB), chez le Cheikh Al Maktoum, et ce aux mêmes dates (17 au 19 août) que ses Européens. 

« Leurs dates étaient provisoires (To be confirmed) jusque là et je ne pensais pas que le concours aurait lieu, en tout cas pas avec une telle dotation, impensable dans notre discipline ! », nous expliquait Arnould. « Cela fait trois ans que nos championnats sont planifiés, sous l’égide de la FEI, c’est insensé ! », ajoutait-il.

2 millions d’Euros et des dédommagements de transport d’un côté et, en face à Bruxelles, une dotation « normale » de 100'000 euros. Pierre Arnould et son équipe avaient certes aussi trouvé de l’argent pour faire une fête de l’endurance, avec des attractions et le soutien des médias et TV, organiser une grande promotion de l’endurance dans les parcs de la capitale belge, mais ils étaient inquiets. « On avait 10'000 spectateurs l’an passé, on espère en avoir davantage cette fois, mais il faut que les cavaliers résistent à tout ça. »

Plusieurs hypothèses, aucune certitude

Les organisateurs belges se sentaient un peu torpillés. Le fait que ces championnats continentaux ne soient pas open expliquait-t-il cette offensive? Ou était-ce un nouvel épisode de la rivalité entre grands chefs des Emirats, les Masters de Bruxelles étant soutenu par le Cheik d’Abu Dhabi et sa famille, mais « à hauteur de 100'000 euros » ? Ou plutôt une réponse de ceux dont Pierre Arnould avait parfois dénoncé les abus en course ? Impossible de le dire et lui-même hésite entre tout cela. « Pise a été victime d’une concurrence similaire ». 

Cette volonté de mettre une dotation-record le week-end des Européens et du Mondial des 7 ans soulève en tout cas bien des questions, la première étant : « La Fédération équestre internationale (FEI) ne devrait-elle pas protéger « ses » propres championnats ? » « Elle s’auto-torpille !», ajoutait-il. La FEI avait certes réussi à éviter une épreuve par équipe féminine calquée sur Bruxelles, mais c’est quasiment tout… En saut d’obstacles, par exemple, aucun CSI 5* ne peut avoir lieu sur le continent durant des Européens. Alors ?

Il semble que la directrice exécutive de la British equestrian federation (BEF) Clare Salmon aie démissionné pour plusieurs raisons dont celle-ci, et des Britanniques dénoncent cette surenchère, mais, aujourd’hui, Pierre Arnould et son équipe, qui se sont dépensés sans compter pour ces Européens, veulent d’abord mettre leur énergie sur la réussite de cet événement et se réjouir de cette belle participation. Même la France semble envoyer ses meilleurs couples à Bruxelles. Et Pierre Arnould d’ajouter avec le sourire : « Il y aura même une équipe des Emirats pour la Coupe des Nations féminine, c’est dire ! Et 23 nations européennes, c’est top ! ». La dotation ne déciderait-elle pas de tout, le prestige et la réputation seraient-ils encore des valeurs essentielles ? 

Voir aussi www.brussels-endurance.org

Alban Poudret

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 85 - Anne-Sophie et Arnaud Serre

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr