Hunter Style, cru 2018
mardi 04 septembre 2018

© DR

Dans le cadre de la Grande Semaine de l’élevage de Fontainebleau, 37 jeunes chevaux de 4, 5 et 6 ans s’affrontaient sur deux jours pour tenter de décrocher le titre de champion 2018 dans leur classe d’âge respective.

Si le nombre de participants, légèrement supérieur à celui de 2017 (32) avait de quoi satisfaire les responsables de la discipline, le niveau de cette édition 2018 fait surgir quelques doutes sur son évolution, puisque seuls 2 chevaux ont décroché la mention « Elite » grâce à une moyenne de 16 (et plus), 4 sont déclarés « Excellent » avec des notes de 15, tandis que 10 sont jugés «Très Bon » grâce des notes de 14. Autrement dit, 21 des 37 chevaux présents n’atteignent pas la moyenne de 14/20 pour leurs prestations. Le jury, présidé par Hervé Louchet d’Albigny, a fait des efforts louables pour imprimer un rythme plus soutenu aux épreuves. Au lieu d’accorder à chaque cheval quelques minutes de repos entre les deux tours réglementaires, deux chevaux prenaient le départ à tour de rôle. Malheureusement, les spectateurs, toujours trop peu nombreux, n’auront eu que peu d’occasions d’apprécier les véritables standards de la discipline. 

Chez les plus jeunes, la jument Holsteiner grise Extra Déchaînée (Cabrio VD Heffinck) s’adjuge facilement le titre avec une prestation notée à 15.03. Cavalier propriétaire depuis le milieu de cette année, Valentin Véry, locataire de 20 boxes au Haras de la Plaine à Chailly en Bière (77), se disait ravi de ce résultat. « C’était l’objectif initial de cette acquisition. Elle se prête parfaitement à cette discipline, elle est très jolie, elle a trois belles allures, un beau geste à l’obstacle, elle change très bien de pied, elle est facile à mettre sur la main. J’ai plusieurs chevaux de Hunter mais j’avais aussi des 6 ans sur le cycle classique CSO. La deuxième place revient à Eros du Rouet (Kannan) confié à Julien Renault (14.83) tandis que Egerie de Liam (Dayton Sitte) s’adjuge la 3ème place avec 14.27 aux commandes d’Amélie Queguinier.

La classe d’âge des 5 ans, forte de 18 concurrents, est dominée incontestablement par Dinky de Liam (Baltik Sitte) qui grâce à sa moyenne de 16.65 (17.20 au modèle), est labellisé Elite. Amélie Queguinier, son éleveuse et propriétaire, installée à La Roche Chalais (24) est à la tête de l’Ecurie de Liam, qui regroupe une quarantaine de chevaux de sport et d’élevage de CSO, ainsi qu’un centre d’insémination. « Dinky fait preuve d’une  sérénité à toute épreuve, et démontre une excellente qualité de saut. J’utilise beaucoup le Hunter en formation de base et de complément pour les chevaux de CSO, cela permet de leur fabriquer un excellent mental, on leur apprend à aimer aller en piste, ils sont calmes, ce n’est pas l’hystérie dans les paddocks. J’aime beaucoup venir à la finale, j’élève depuis 12 ans, je suis venue à Fontainebleau pour la première fois en 2010, les chevaux vivent l’événement avec tout l’environnement sans que ce soit compliqué physiquement pour eux. » Si Amélie regrette le petit nombre de concours Hunter dans sa région, son objectif de commercialisation de ses produits avait une toute première chance de se concrétiser grâce à la présence lors de ce championnat de la star Californienne de la discipline, Nick Haness, qui découvrait avec intérêt le Hunter version française. « C’est intéressant de voir comment les européens préparent leurs chevaux pour le Hunter, même si certains cavaliers n’ont pas vraiment compris le concept, comme c’est le cas aux Etats Unis. Parfois les gens pensent que les chevaux de Hunter sont ceux qui ne sont pas assez bons pour le Jumping, mais c’est une erreur, un cheval de Hunter a besoin d’avoir des moyens et d’être styliste en plus. »  Les 2ème et 3ème  places d’honneur reviennent respectivement à Dione Luzanne LA (Ugano Sitte) pilotée par la gagnante de l’épreuve avec 15.58/20  et à Dolly des Aunettes (L’Amour du Bois) confiée aux rênes d’Adrien Bonneau et jugée à 14.68/20. 

Dans la classe d’âge des 6 ans, domination sans grande surprise du mâle Athos Van Het Poeleind Z (Arko III), labellisé Elite grâce à une note de 16.33 sous la selle de Ronan Hémon. Le cavalier qui s’imputait une légère erreur d’appréciation des distances dans une ligne sur le second tour se disait ravi de son élève, gagnant des 4 ans dans la discipline, qui a consacré son année de 5 ans et le début de son année de 6 ans au CSO. Le propriétaire Louis Vaillancourt, qui avait fait spécialement le déplacement du Canada, ne cachait pas sa joie et sa fierté à l’annonce du résultat. 

L’élevage de Kergane était mis à l’honneur dans cette finale, puisque Calloway de Kergane (Hornet Rose) s’adjuge la 2ème place (15.90) grâce à l’habile pilotage de Tony Cadet. « J’aime beaucoup cette discipline lorsque j’ai un cheval adapté. Il m’arrive de préparer des chevaux pour les américains. Nous avons du organiser une épreuve qualificative en Bretagne, nous ne le regrettons pas. » Capoutchi de Kergane (Hornet Rose) se classe 3ème (15.13) sous la selle d’Arnaud Bourdois. « Je le monte en CSO depuis qu’il a 4 ans, il était 6ème à la finale, il a fait le cycle classique à 5 ans et à 6 ans, il s’est qualifié pour le Hunter avec deux 1ères primes au mois de juin, c’est pourquoi nous avons choisi de l’emmener à Fontainebleau pour une éventuelle commercialisation dans cette discipline pour laquelle il a beaucoup d’atouts, mais il courre déjà des épreuves à 125. » Louis Menier, à la tête de l’élevage de Kergane, se disait lui aussi enchanté d’avoir qualifié ses deux produits pour cette finale. 

Résultats complets ICI