Les clubs au Grand Parquet
mardi 22 mai 2018

Podium Club Elite hunter 2018 IDF
Belle performance pour Capucine Le Vasseur, gagnante de la catégorie Club Elite avec 91.25 points. © Ph. B.F.

Du 19 au 21 mai, les clubs franciliens avaient rendez-vous au Grand Parquet pour disputer leur championnat régional.

Au programme de cet événement annuel que tous les cavaliers attendent avec impatience, trois jours de sport, mais surtout de partage et de convivialité pour clôturer une année de travail acharné. Six disciplines étaient représentées : CSO, hunter, dressage, carrousel, attelage et para dressage. Pas moins de 60 titres de champions ont été décernés aux meilleurs des 1090 engagés qui avaient fait le déplacement. Si les épreuves de CSO par équipes ont déclenché comme d’habitude l’enthousiasme des supporters qui se pressaient derrière les lices de la carrière des Princes, certains cavaliers avaient choisi de concourir dans la discipline du hunter, dans une ambiance nettement plus contenue et studieuse. Sur les deux jours, les 20 et 21 mai, pas moins de 164 couples se sont présentés au départ dans les différentes catégories, Club 1, 2, 3, mixte et Elite.

Le hunter de plus en plus présent

En catégorie Club Elite, la victoire revient à Capucine Le Vasseur, cavalière au Polo de Paris qui était associée à Lobby du Moulin. Elle obtient la très belle note de 91.25 points. Agée de 32 ans, la jeune femme travaille dans une agence de communication parisienne et monte Lobby trois fois par semaine, sous la bienveillante direction de son coach Fabrice Bossuyt. « Je monte Lobby depuis huit ans, indique Capucine. Au départ, il était destiné uniquement au CSO, mais nous nous sommes mis au Hunter. J’ai débuté avec lui en Hunter club 2. Au début, il retirait une foulée à chaque fois, mais il a peu à peu compris, et on dirait que cela commence à lui plaire. Il a 19 ans, et donc une certaine maturité, il est très à l’écoute, et le fait que l’on se connaisse depuis longtemps facilite les choses. » Pour le moment, Capucine ignore si elle participera au championnat de France Hunter Club 1, ou à l’épreuve par équipes, qu’elle apprécie particulièrement. « C’est plus amusant de gagner ou de perdre à plusieurs que seul. » Le coach affichait lui aussi sa satisfaction. « Depuis 1989, je suis très attaché à la discipline du hunter. Dans le cadre du Polo de Paris, c’est une façon de former mes élèves au CSO. Sur ce championnat, la majorité des cavaliers était engagée en CSO Elite et en hunter Elite avec les mêmes chevaux. » Laurent Casanova, en charge de la discipline auprès du CREIF, se disait lui aussi satisfait de ce championnat. « Nous sommes ravis du niveau des prestations proposées par les chevaux et les cavaliers. Le hunter se développe de plus en plus en Ile de France. »

Ce championnat permetta aux meilleurs classés de cumuler des points de qualification (coefficient 2) pour participer au championnat de France prévu à Lamotte Beuvron du 21 au 29 juillet.