L'élevage Schockemöhle, version polo
vendredi 20 avril 2018

Schockemöhle polo
Schockemöhle polo © www.pologestuet-schockemoehle.de/

A Muehlen, Vanessa Schockemöhle se spécialise dans l’élevage et la vente de chevaux argentins de tous niveaux. Au club attenant, les tournois ont démarré en avril.

Si Vanessa Schockemoehle a repris la ferme familiale, ce n’est pas pour y élever des chevaux de saut de haut niveau comme c’est d’usage dans la famille, elle se concentre sur le polo. La ferme millénaire de Muehlen, à la frontière de Pays-Bas et de l’Allemagne, est devenue en quatre ans un bon repère pour les joueurs qui souhaitent s’équiper sans traverser les océans.

Associée avec le joueur allemand Patrick Maleitzke, Vanessa (spécialiste d’élevage) a commencé par élever de bonnes souches argentines, avec des juments ayant participé aux tournois majeurs. L’idée est de vendre des chevaux inscrits au studbook argentin (leurs descendants le sont ici, même s’ils sont nés en Allemagne). Cela permet aussi de les rendre accessibles aux Européens en leur faisant économiser le coût du transport, sans parler de la fatigue et du voyage qui stresse les animaux. Avec 140 équidés sur place, la ferme propose des montures pour les joueurs de tous les niveaux, qui peuvent les essayer sur place et en cas de pépin, les ramener pour un stage de reconditionnement, voire un échange s’il s’avère indispensable.

Les équidés sont pucés, vermifugés, vaccinés contre la grippe, le tétanos et l’herpès. La ferme de Muehlen en a déjà fourni un peu partout dans le monde.

Sur place, les équipements sont assez complets avec trois pistes de canter en extérieur, une piste couverte de 1,5km de long, un traîner pour 12 chevaux allant au pas ou au trot, un marcheur, deux terrains de tournoi plus un terrine d’entraînement couvert ...

 

L’équipe des palefreniers dresse les jeunes, prépare les chevaux au sport, récupère des blessés ou reprend la main sur des sujets compliqués pour en « refaire des montures faciles et agréables à jouer. » Un maréchal est à demeure et une clinique voisine peut dépécher un vétérinaire aussitôt en cas de besoin.

 

Depuis trois ans Vanessa a ouvert un club attenant et organise des tournois, de début avril à octobre, pour les joueurs débutants ou de niveau moyen (handicap 2 à 6). Les palefreniers peuvent valoriser et dresser des chevaux pour des clients extérieurs et organiser pour eux des tournois sur mesure à la demande : la ferme se charge du transport des joueurs et des montures, de la réservation des séjours, des animations etc ...

Site internet ici