Polo de haut niveau : les meilleures équipes de l’été à Chantilly.
mercredi 06 septembre 2017

affiche open de france polo 2017
affiche open de france polo 2017

6 équipes en forme s’affrontent pour l’Open de France Paprec : elles ont gagné à Saint-Tropez, Sotogrande et Deauville, elles se rassemblent à Chantilly pour le dernier tournoi 16 goals de la saison au nord.

Pour sa 17è édition l‘Open de France Paprec réunit les Français les plus talentueux, plusieurs vedettes latinos au nom prestigieux et des ados argentins déjà virtuoses.

Parmi les 6 équipes en lice au polo club de Chantilly, Château d’Aulne a gagné deux tournois à Saint-Tropez,Sainte Mesme s’en est offert un à Sotogrande en Espagne, Cibao La Pampa est invaincue avec une victoire à Saint-Tropez et deux à Deauville (coupe d’Argent et coupe d’Or). Le Suisse Marquard Media, juste battu d’un point par Cibao La Pampaen finale de la coupe d’Or à Deauville, va avoir du fil à retordre pour garder son titre.

L’issue de l’Open est donc impossible à prévoir.

 Voici deux quatuors bien rodés par un mois de polo à Deauville en août, Marquard Media, emmené par Tommy Rinderknecht,  qui compte sur les prodigieux Martin Joaquin et Aguerre (arrivé avec une cavalerie de première main) et Jota Chavanne, malin comme un renard. Dans le même esprit André Fabre mène In the wings ; il s’appuie sur l’excellent Pancho Bensadon (handicap 8, qui a fait ses débuts chez lui) et son fils Ruffino de 16 ans, aussi habile que rapide.

Chez les nouveaux, citons Château D’Aulne, dirigée par le jeune Alexis Pouille de Balkany, qui arrive de Saint-Tropez avec un autre ado impressionnant, Jeta Castagnola, 14 ans, plus l’expérience de Ramiro Zavaleta et de Nito Uranga. Cibao La Pampa sort de Deauville avec une formation remaniée autour de Juan Pepa et de Pato Cieza qui ont recruté des « frères de » avec Manuel Elizalde et Carlos Ulloa. 

Chez les habitués Alexandre Szartkman dirige Mochi Chica vec l’attaquant très subtil Tito Ruiz Guinazu et les Français Pierre-Henri N’Goumou et Florent Garaud. Enfin, Sainte-Mesme, l’équipe de la famille Strom, est purement française, avec Clément Delfosse et le meilleur joueur tricolore, Brieuc Rigaux.

Les matches ont commencé ce weekend. Que disent les premiers échanges ?

Les équipes bien rodées ont l’avantage pour le moment.

In the Wings a battu Sainte-Mesme dont les quatre joueurs ne se sont pas beaucoup vus depuis l’an dernier. Ils ont besoin de se refaire une cohésion, un jeu collectif plus fluide. Les terribles Argentins d’In the wings en ont profité. Cibao La Pampa reste toujours aussi efficace, profitant du moindre trou en défense pour marquer contre Mochi Chic qu’elle a battu par 7 à 5, notamment grâce aux buts marqués par son capitaine, Juan Pepa. Les très jeunes attaquants, Ruffino Bensadon et Jeta Castagnola ont fait forte impression.*

Prochains matches : jeudi 7 après-midi et le week-end.

En parallèle, Apremont reçoit le trophée du Capitaine des jeux (0/4 goals) et le trophée Castel (4/6 goals). La semaine prochaine démarre l’Open de France féminin. Tous les tournois s’achèvent le 17 septembre, ce sera l’occasion d’une grande fête champêtre.

Accès gratuit tous les jours.

Polo club de Chantilly, ferme d’Apremont, route de Verneuil.

www.poloclubchantilly.com

https://www.facebook.com/PoloClubDeChantilly