Polo : nouveaux handicaps 2018, des Français prennent du grade

mercredi 20 décembre 2017

  • imprimer

La fédération internationale de polo vient de révéler le classement annuel des joueurs ; certains montent, d’autres descendent, en fonction de leur participation et de leurs prouesses tout au long de la saison. Toujours attendus avec impatience, voire redoutés, ces niveaux internationaux permettent de préparer les tournois, établis à partir du total des 4 handicaps des membres de l’équipe. Les joueurs sont donc recrutés en fonction de leur niveau de handicap et ces nouveaux classements prendront effet au 1er avril 2018.

1e juin 2015 Pur-sang Apremont - P.H N'Goumou / Elisabeth Doumen largeL

Elisabeth Gillion

En Argentine, si La Dolfina, (encore une fois victorieuse de l’Open de Palermo le 2 décembre denier) est déjà classée à 10x4 = 40 goals, son challenger en finale de l’Open, Ellerstina, était à 39. Avec le passage de Pablo Pieres de 9 à 10, les deux « adversaires historiques » se retrouvent à égalité officielle. Le club des 10 comporte désormais, chez La Dolfina : Adolfo Cambiaso, Pablo Max Donough, David Stirling et Juan Martin Nero. En face, Ellerstina est composée de 4 frères et cousins : Facundo, Gonzalo, Nicola et Pablo Pieres. Ils sont talonnés par de nouveaux handicaps 9 : Facundo Sola, Fred Mannix et Ignacio Nova Astrada.

Parmi les jeunes qu’on a vu briller en France l’été dernier, certains montent à 7 : Julian de Lisaretta, Juan Martin Zubia et Tom Llorente. Chez les adolescents, les deux prodiges se hissent d’un point : Rufino Bensadon grimpe à 4 et Jeta Castagnola à 5. Du côté des filles, on note une 2e joueuse à 9, Hazel Jackson, qui rejoint les meilleures joueuses du moment, Lia Salvo et Nina Clarkin.

Ça bouge aussi chez les Français !

En France, la moisson est aussi intéressante. Après Brieuc Rigaux, classé handicap 6 depuis deux ans, voici Pierre-Henri N’Goumou. Le Normand, éleveur, dresseur et qui reconvertit des pur sang de réforme pour le polo. vient logiquement l’égaliser. Il n’est pas attaché à une seule formation, contrairement au Francilien Robert Strom, capitaine de Sainte-Mesme, désormais classé 5. Parmi les jeunes, notons le joueur de l’équipe de France Louis Jarrige, classé 3 et Matthieu de la Villardière, Thomas Roland et Romeo de Montrichard qui montent à 1.

Au polo féminin qui commence à peser dans le circuit, la vedette de l’équipe française lors des championnats d’Europe au printemps dernier, Léa Siboni, monte à 2, comme Romane Jamet. Trois joueuses passent de 0 à 1 : Candice de Montrichard, Ambre Poix et Alicia Prat.

www.fippolo.com

www.pololine.com

Elisabeth Gillion

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr