A Maubeuge, Geoffroy de Coligny grille la priorité à Pénélope Leprevost !
dimanche 12 mai 2019

Geoffroy de Coligny et Raimondo du Plessis
Geoffroy de Coligny est allé chercher au fond de ses tripes la victoire dans le Grand Prix du CSI 3* ! © G2S Photographe

Un rayon de soleil avait décidé de pointer le bout de son nez pour l'acte final du Jumping international de Maubeuge. Le public s'était également déplacé en nombre pour assister à la victoire de Geoffroy de Coligny dans le Grand Prix du CSI 3*. Résumé d'une belle après-midi sportive.

Une fois de plus, le tracé proposé par Jean François Morand aura été des plus sérieux : de belles barres, un tracé ingénieux, des combinaisons délicates. Il faut dire que le parcours s'est montré à la hauteur du sacré plateau de cavaliers rassemblé : Jérôme Guery, René Lopez, Olivier Philippaerts pour les étrangers, Olivier Robert, Nicolas Delmotte, ou Pénélope Leprevost du côté des Français. Cette dernière s'est d'ailleurs qualifiée in extremis pour le Grand Prix après avoir réalisé quelques tours un peu malchanceux avec ses jeunes étalons : Cartino 10 et Andiamo Semilly. C'est avec ce dernier qu'elle s'est élancée dans le Grand Prix à 155. Même si elle ne monte ce fils de Diamant de Semilly que depuis février, l'amazone a réalisé deux sans-faute remarquables. Partie en ouvreuse au barrage elle a même mis un sacré coup de pression en réalisant un parcours très rapide en 43"98.

Pendant un temps, le public a bien cru à la victoire d'Edward Levy. En effet, le tricolore a réalisé une belle prise de risque mais s'est incliné pour trois centièmes de plus. Un peu déçu, le cavalier reconnaissait tout de même la belle performance de sa monture, Absolute du Mio, qui est encore en formation mais qui pourrait bien être une relève 5* dans les mois et les années à venir. 

Dix autres cavaliers ont tenté d'abaisser le chronomètre de la Normande, mais tous ont écopé de fautes. Coup de chapeau tout de même à François Xavier Boudant (vainqueur de la grosse épreuve hier), Andres Vereecke, Clément Boulanger et Thibeau Spits, qui sont passés à un cheveu de la victoire. Juliette Faligot n'est pas non plus passée inaperçue aujourd'hui avec sa fabuleuse Arqana de Riverland. Déjà quatrième du Grand Prix 3* au Touquet la semaine dernière, la paire s'est classée neuvième aujourd'hui en montrant une facilité déconcertante sur ce parcours qui a pourtant mis à mal des couples expérimentés.

C'est finalement Geoffroy de Coligny qui est parvenu à détrôner la Normande grâce au sans-faute de son partenaire, Raimondo du Plessis en 43"86, une sacrée performance ! "Ce n'était pas le plan de base de mettre ce cheval dans le Grand Prix mais je le sentais très bien hier et j'ai voulu tenter ! Il donne toujours tout, c'est un cheval magique", s'exclamait Geoffroy encore un peu ému après sa victoire. 

Les résultats complets : ICI