Bercy : Etats-Unis et Allemagne ouvrent en leader
jeudi 12 avril 2018

Beezie Madden et Breitling-LS
Beezie Madden et Breitling-LS ont pris la tête après la chasse de la finale Coupe du monde de saut à Bercy © Jean-Louis Perrier

Le premier acte de la finale Coupe du monde Longines de saut s’est conclu par un match entre deux pays phares du jumping : les Etats-Unis, leader avec Beezie Madden et 3e avec l’inattendu Devin Ryan, et l’Allemagne avec les 2e et 4e rangs pour Daniel Deusser et Marcus Ehning. Coté Français, tout reste possible pour Roger-Yves Bost, 12e, tandis que Simon Delestre et Julien Epaillard gardent espoir, mais pour Kevin Staut, le rêve parisien s’est envolé avec les fautes de Rêveur de Hurtebise !

Le parcours proposé par Santiago Varela pour l’ouverture de cette finale Coupe du Monde Longines FEI était plus qu’une mise en jambes avec 13 obstacles dont 3 doubles ! Jugé au barème C, à 4 secondes la faute, le parcours tenait cependant plus du type Grand Prix que de la chasse, avec trois options en tout et pour tout, dont une pour aborder l’oxer GL Events en n°8 qui n’a pas été utilisée. Le virage serré du n°1 au n°2 n’a pas forcément séduit tous les cavaliers, la gagnante Elisabeth Madden s’en passant allègrement avec les bonnes foulées de Breitling LS, un superbe fils de Quintero venu des écuries de Jeroen Dubbeldam qu’elle monte depuis cinq ans. Gagnante de la finale 2013, l’américaine avait alors remporté le premier acte... est-elle partie pour un bon remake ? L’option pour venir sur le dernier double oxer puis vertical sur bidet s’est révélée assez délicate occasionnant notamment une faute pour le couple tenant du titre Mc Lain Ward/Azur-HH. A la 10e place, rien n’est perdu pour autant !

Outsider et valeur sûre

C’est un autre américain moins connu qui s’est mis en valeur, Devin Ryan. Cet élève de Georges Morris prend la 3e place derrière le couple vainqueur de la finale 2014 à Lyon, Daniel Deusser/Cornet d’Amour. Il est associé à Eddie Blue, un KWPN fils du bon produit de l’élevage Paris rebaptisé Ziroco Blue, âgé seulement de neuf ans. Un manque d’expérience qui peut être compensé par les gros moyens de ce solide gris. Autour de lui, deux autres gris bien plus expérimenté : Cornet d’Amour à la deuxième place a bien retrouvé la forme après un arrêt jusqu’à la fin de la saison 2017 où la reprise avait été juteuse avec la victoire dans le Grand Prix  Longines Masters de Paris. Daniel Deusser est confiant pour la suite ! Mais il faudra compter aussi avec son compatriote Marcus Ehning, 4e avec Corrado NRW infaillible sur ce parcours ! La partie promet d’être serrée car sur ce premier acte certains comme Pieter Devos, 6e avec le puissant Espoir, n’ont pas grillé leur cartouche. Il faudra aussi compter avec les Suédois, Henrik von Eckermann (5e) et Douglas Lindelöw (9e). Notre Bosty national, 12e avec une faute de Sangria du Coty après l’option pour aller sur le double n°12, est aussi de ceux qui comptent bien revenir dans le tout premier wagon ! Ecoutez sa réaction ICI. Simon Delestre/Chadino (17e) et Julien Epaillard/Usual Suspect d'Auge (21e) peuvent encore espérer bien remonter dans le classement s'ils alignent des sans-faute, mais il n'y a malheureusement plus aucune chance pour Kevin Staut (écoutez sa réaction ICI), auteur de cinq fautes avec Rêveur de Hurtebise-HDC. La compétition se poursuivra demain à 20 h 30 avec une épreuve à barrage puis avec une épreuve en deux manches dimanche à 14 h. 

Résultats complets ICI

Commentaires


ERIC F | 13/04/2018 07:54
du SELLE FRANCAIS - Surcouf de Revel X Laudanum, ps pour L'ESPOIR 6è du provisoire et le meilleur représentant du stud-book tricolore ROCKFELLER de PLEVILLE 7è. Je mise L'ESPOIR !!!!!