CSI 5*W Lyon : Martin Fuchs et Clooney insatiables
dimanche 04 novembre 2018

Martin Fuchs et Clooney
Martin Fuchs, heureux de la nouvelle victoire de son exceptionnel fils de Cornet Obolensky © Scoopdyga

La quatrième étape du circuit Coupe du Monde s'est conclue en beauté avec la victoire des vice-champions du monde, Martin Fuchs et Clooney.

Michel Robert trouvait à la reconnaissance le parcours délicat, alternant entre obstacles délicats et oxers massifs. Une fois de plus, le barrage de Grégory Bodo a proposé un scénario parfait avec dix barragistes, même si l'on peut toujours regretter l'absence de Marcus Ehning et d'Henrik Von Eckermann, victimes du premier et du dernier, aux rênes de leurs cracks Comme Il Faut et Mary Lou. Après avoir déroulé une véritable démonstration avec la complicité de Vancouver de Lanlore, Pénélope Leprevost s'est aussi vue privée du barrage pour un point de temps, comme vendredi dans le Grand Prix Longines et à Saint-Lô la semaine passée. 

Nicolas Deseuzes était le premier à ouvrir cette épreuve. Après une virée au Morocco Royal Tour particulièrement fructueuse où il a glané sa sélection pour l'étape Coupe du Monde de Lyon, le tricolore a de nouveau affirmé sa bonne forme et celle de sa Quilane de Lezeaux, qui était tout à son aise sur la piste lyonnaise. Il n'a pas réussi à reproduire un sans-faute en seconde manche et laisse deux barres à terre, se contentant de la neuvième place. Olivier Robert s'était lui aussi qualifié pour le barrage avec son généreux Tempo de Paban. Il a préféré jeter l'éponge au barrage après une grosse incompréhension sur un oxer, apparement sans dommage pour sa monture. Kévin Staut a quant à lui réussi à réaliser un double sans-faute aux commandes de For Joy van'T Zorgvliet*HDC, s'octroyant au passage la cinquième place de ce Grand Prix. "Je suis très content du cheval mais je reste déçu de ma prestation", avouait le Normand. Guillaume Foutrier n'a pas non plus renversé la moindre barre avec Valdocco des Caps, concluant à la septième place. 

Pour l'emporter aujourd'hui, il ne fallait pas lésiner sur la vitesse et à ce petit jeu, Martin Fuchs et Clooney l'ont emporté. Sacrés vice-champions du monde cet été à Tryon, la saison indoor recommence avec brillant pour les deux complices. "J'étais l'avant dernier à partir j'ai pu regarder tous les parcours et notamment celui de Lorenzo. J'ai pu tourner un peu plus court pour aborder un vertical ce qui m'a permis de gagner. Clooney a désormais douze ans, il prend de l'âge et devient de mieux en mieux. Il était un peu difficile quand il était jeune. Maintenant j'ai plus de contrôle, nous travaillons mieux et nous pouvons aller plus vite. Il faut dire que Clooney est un cheval exceptionnel, sûrement l'un des meilleurs au monde et il le montre sur presque tous les concours !", confiait le Suisse. 

Lorenzo De Luca se classe second avec un Ensor de Litrange LXII qui a semblé retrouver de son brillant. Il faut dire que sa dernière performance significative remonte à sa victoire dans le Grand Prix de Valkenswaard en août 2018. La troisième place est revenue à Steve Guerdat et son explosive Bianca, comme l'an dernier. Le Suisse était tout de même un peu amer. "Je partais en dernier donc j'avais toutes les cartes en main pour gagner mais j'ai échoué au barrage donc je suis un tout petit peu déçu de ma prestation."

Les résultats complets

Point sur le classement du circuit Coupe du Monde

Fort de sa victoire cet après-midi et de sa troisième place à Vérone, Martin Fuchs tient désormais la tête du classement avec trente-cinq points. ll devance d'un point Kévin Staut, classé à Oslo, Vérone et Lyon. Steve Guerdat est troisième avec trente-deux points.

Quatre autres tricolores ont également commencé à engranger des points en vue d'une éventuelle qualification pour la finale Coupe du Monde : Olivier Robert (16), Guillaume Foutrier (10), Nicolas Deseuzes (8), Pénélope Leprevost (5) et Aldrick Cheronnet (3). 

Le classement complet