CSI 5*W Malines : Christian Ahlmann clôt son année en beauté
dimanche 30 décembre 2018

Christian Ahlmann
Christian Ahlmann © FEI/Dirk Caremans

Après la mise à la retraite de son crack, Taloubet Z, l'Allemand s'est consacré à la formation de la relève... Avec succès ! Il s'est imposé dans le Grand Prix de Malines avec Clintrexo Z, un produit qu'il a lui même formé jusqu'au plus haut-niveau avec son épouse, Judy-Ann Melchior.

Ils étaient trente-neuf à s'élancer dans Grand Prix Coupe du Monde à Malines. C'était le dernier de l'année mais non le moindre. Le parcours dessiné par Eddy Geysemans a été sélectif, causant des fautes un peu partout, d'autant plus que le chronomètre était serré. Bon nombre de couples ont ainsi écopé de points de temps, ce fut le cas pour Denis Lynch et pour Lorenzo de Luca, accompagné d'un Armitages Boy en pleine forme.

Finalement ils n'ont été que quatre à se qualifier pour le barrage. Kévin Staut en était l'ouvreur et il a parfaitement tenu son rang puisqu'il a signé un nouveau parcours sans-faute aux rênes d'Edesa's Cannary. C'est un cheval qu'il ne monte que depuis quelques semaines mais il a déjà obtenu de bons résultats, ils étaient quinzièmes du Grand Prix de Genève. Grâce à un parcours soutenu, ils ont conservé leur leadership sur Harrie Smolders et Don VHP. Ludger Beerbaum et Casello n'ont pas su faire mieux non plus, l'Allemand a en effet du essuyer un refus de sa monture. Il ne restait plus que Christian Ahlmann pour tenter de décrocher la victoire. Le cavalier à la veste bleue a imposé un rythme d'enfer à Clintrexo Z dès le numéro un. Enchainant les virages serrés, sa spécialité, il s'est même payé le luxe de ralentir sur les derniers sauts tout en gardant une solide avance. Sans-faute et plus rapide d'une seconde que le tricolore, Christian Ahlmann s'est imposé avec une facilité déconcertante. Une belle façon de clôturer l'année 2018, sachant que sa monture n'est âgée que de neuf ans, l'avenir promet. 

Les résultats complets