CSI** Villers-Vicomte: Pauline Guignery gagne le grand prix **
mardi 15 avril 2014

villers-vicomte-2014-paulineguigney-forever-a-
Pauline Guigney et Forever vd Hoenderheide

Sous le soleil printannier, 60 couples prennent le départ du GP du CSI** organisé par les Ecuries Lambert à Villers-Vicomte. Lors de la reconnaissance au micro, Jean-Marc Nicolas avait prédit une douzaine de sans faute dans le temps. Mais on en aura deux: Pauline Guignery et Marc Dilasser !

Le chef de piste Jean-Philippe Desmaret a réalisé un parcours très sélectif avec inversion de courbes délicates à négocier et une série d’obstacles pastel. « Il y avait des difficultés partout. Il fallait prendre des décisions à chaque barre car les fautes s’annonçaient partout, » déclare Pauline à l’arrivée.
Il fallait aussi prendre son temps car tous ceux qui tentent la vitesse font des barres. Cinq couples passent dans le temps : Marc Dilasser sur Ratina Kervec (Diamant de Seilly), l’Anglaise Alex Rident avec Quitus (Quinar), le Picard Mathieu Tison montant Noblesse oblige Defied (Fergar mail), Julien Anquetin avec Quanan Rouge (Kannan) et bien sûr, Pauline Guignery avec Forever vd Hoenderheide, bwp fils de Heartbreaker.

Pour sa première sortie en grand prix, Foreverdomine la piste

La gagnante du grand national 2013 réalise un parcours bien enlevé, léger, fluide : « Forever était très à l’écoute. C’est son 1e grand prix, je l’ai préparé la saison dernière sur des 145 voire 150, on se connait bien puisque je l’ai depuis l’âge de cinq ans. On le sent en progression constante et en confiance. C’est pourquoi on a décidé de l’inscrire à Villers sur ce GP à 145. Et il s’est montré très concentré, attentif, c’est pour cela qu’il donne l’impression de dominer la piste. » Bingo. Le couple réalise le parcours le plus rapide.
Et pourtant 15 couples sont autorisés à repartir pour la seconde manche. Outre les cinq cités, les cavaliers qui ont pris un peu de temps : Antoine Duflocq/Okavango de Breve, Nicolas Tison/Cora , Vincent Grandjean/Rudzio,
Et ceux qui ont fait une barre : Stéphane Lafouge/Quartz de l’Huyne, Thierry Lambert/Ramona, Franck Van Crayelynghe/Riviera de Bert, Caroline Nicolas/Rebel de Sion et les Belges Freddy Demuyinck/Dirigent van het Polderhof et Geoffrey Cobbaut/Etoile chin seven oaks. L’Anglaise Sophie Fawcett renonce à partir.  Caroloine Nicolas va vite et tombe une barre, Vincent Grandjean presque aussi vite et passe tout schuss. IL prend la tête et la garde jusqu’au passage de Geoffrey Cobbaut. Seuls Marc Dilasser et Pauline s’offrent un second sans faute mais Pauline est un peu plus vite : 46’’76 contre 48’’48.
On la retrouvera avec son excellent Forever à Sandillon puis à Maubeuge début mai.
www.ecurieslambert.com